12 juillet 2013 / 12:29 / dans 4 ans

LEAD 1-JPMorgan-Bond de 31% des profits au T2 avec le trading

* Résultat par action de $1,60 contre $1,21 un an auparavant

* Baisse des provisions pour créances douteuses

* Recul de 14% des bénéfices de l‘activité hypothécaire

12 juillet (Reuters) - JPMorgan Chase a fait état vendredi d‘un bénéfice net au deuxième trimestre supérieur aux attentes, en hausse de 31% grâce à la croissance de ses revenus de trading et à un effet de base favorable.

Sur les trois mois à fin juin, la première banque américaine a dégagé un résultat net de 6,5 milliards de dollars (4,99 milliards d‘euros), soit 1,60 dollar par action, contre respectivement 4,96 milliards et 1,21 dollar par action un an auparavant.

Le deuxième trimestre de l‘exercice 2012 avait été affecté par les pertes de plus de 6,2 milliards de dollars au total accusées sur un portefeuille de dérivés de crédit géré par le trader Bruno Iksil, surnommé “la baleine de Londres”.

Les provisions pour créances douteuses ont diminué de 78% sur un an, à 47 millions de dollars.

Les analystes financiers avaient anticipé 1,44 dollar par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Il n‘était pas établi dans l‘immédiat que ce consensus soit comparable au résultat publié.

La banque, dont l‘action se négociait en légère baisse dans les transactions avant l‘ouverture, a enregistré une hausse de 18% de ses revenus sur les activités obligataires et actions, par rapport à la période correspondante de l‘année précédente.

La division de financement et de capital-investissement, qui avait enregistré une perte de 1,78 milliard de dollars avant impôts il y a un an du fait de “l‘affaire de la baleine”, les a ramenées à 522 millions de dollars.

Le bénéfice de l‘activité de financement hypothécaire a reculé de 14% à 1,1 milliard sous l‘effet d‘un ralentissement du mouvement de refinancement de prêts existants et de la remontée des taux.

JPMorgan est le deuxième plus gros prêteur hypothécaire aux Etats-Unis derrière Wells Fargo avec une part de marché de 11%.

Le produit net bancaire (PNB) est ressorti à 26,0 milliards de dollars sur la période, un chiffre également supérieur aux attentes du marché, qui tablait sur un chiffre de 24,84 milliards de dollars.

“JPMorgan continue d‘observer des signes multiples de reprise de l‘économie américaine”, a déclaré Jamie Dimon, le président-directeur général de la banque, cité dans un communiqué.

Au cours de clôture de jeudi, l‘action JPMorgan affichait une progression de 25% depuis le début de l‘année, soutenue par la confiance croissante dans la solidité de la reprise américaine. (David Henry et Tanya Agrawal, Juliette Rouillon et Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below