May 23, 2013 / 3:03 PM / 4 years ago

LEAD 1-SABMiller-Hausse du bénéfice annuel grâce à l'Afrique

3 MINUTES DE LECTURE

* Amélioration de 20 à 50 pdb de la marge prévue en 2013-2014

* BPA de 2,38 $ (consensus Thomson Reuters 2,39 dollars

* L'action perd 2,8% (Actualisé avec hausse prévue de la marge, Bourse, analystes)

BRUXELLES, 23 mai (Reuters) - SABMiller, le deuxième brasseur mondial, a fait état jeudi d'une hausse de ses bénéfices annuels grâce à la nette progression des performances de ses activités latino-américaines et africaines.

Le propriétaire, entre autres, des marques Castle, Miller, Grolsch, Peroni et Pilsner Urquell, a en conséquence prévu d'améliorer sa marge d'exploitation pour l'exercice en cours, après l'avoir déjà accru de 40 points de base à l'issue de l'année qui s'est achevée en mars.

Le groupe, coté à Londres et Johannesburg et qui réalise les trois quarts de ses profits sur les marchés émergents, a ajouté s'attendre à une stabilité globale des conditions d'activité, avec une croissance solide en Afrique et en Amérique latine, et des difficultés en Europe et aux Etats-Unis.

"Nous comptons sur une hausse modeste de notre marge pour l'année qui s'ouvre, entre 20 et 50 points de base, soit un niveau semblable au dernier exercice", a déclaré Jamie Wilson directeur financier du groupe.

Des analystes ont souligné que le bénéfice d'exploitation de SABMiller a été légèrement inférieur aux attentes, même si le bénéfice par action est semblable au consensus.

Vers 14h30 GMT, l'action, qui a gagné 23% depuis le début de l'année, perdait 2,3% à 3.454,5 pence, alors que l'indice européens des produits alimentaires et des boissons cédait 1,5%.

SABMiller a publié un bénéfice par action ajusté en hausse de 11% à 2,387 dollars, un résultat pratiquement égal au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui le donnait à 2,39 dollars.

Son bénéfice d'exploitation ajusté (Ebita) a gagné 14% à 6,42 milliards de dollars (4,97 milliards d'euros), conforme au consensus Thomson Reuters, mais en-dessous de l'estimation moyenne de 6,54 milliards donnée par StarMine SmartEstimate, qui pondère les prévisions des analystes avec les résultats précédemment enregistrés.

En Amérique Latine, l'Ebita de SABMiller a progressé de 11%, et en Afrique, il a progressé de 20%.

"Ils font mieux que les autres, en grande partie grâce à leur implantation géographique", explique Trevor Stirling, du cabinet Bernstein Research. "Ils ne sont pas au Brésil et sont peu exposés à l'Europe de l'Ouest."

Parmi les concurrents de SABMiller, Anheuser-Busch InBev a abaissé ses prévisions au Brésil pour 2013 (voir ), et Heineken les a réduit au niveau mondial ( ). Carlsberg a en revanche bénéficié de ses investissements en Asie. ( ) (Philip Blenkinsop; Marc Angrand et Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below