Ryanair anticipe un ralentissement de la hausse de son bénéfice

lundi 20 mai 2013 08h40
 

DUBLIN, 20 mai (Reuters) - Ryanair a fait état lundi de résultats annuels record sur l'exercice 2012-2013 mais la compagnie aérienne à bas coûts a toutefois dit que la hausse de ses bénéfices subirait un ralentissement marquée cette année en raison d'une faiblesse de la demande dans l'Union européenne.

La société irlandaise, numéro un européen de son segment, a ajouté que la cherté du carburant et que les coûts aéroportuaires affecteraient également sa profitabilité.

Sur les 12 mois à fin mars 2013, Ryanair a dégagé un bénéfice net de 569 millions d'euros (+13%) alors les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 558 millions, selon un consensus réalisé par l'entreprise elle-même.

Celle-ci prévoit pour l'exercice qui vient de commencer un résultat net, au mieux, de 600 millions d'euros, ce qui représenterait une progression de 5%, le bas de la fourchette de prévisions étant de 570 millions.

"Nous pensons que l'effet de la légère hausse du trafic passagers et du rendement sur l'ensemble de l'année sera effacé par la hausse des coûts à la fois du carburant et ceux liés à Eurocontrol", déclare Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, cité dans un communiqué.

Eurocontrol ou Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne est l'instance de régulation pan-européenne du trafic aérien.

Ryanair anticipe pour 2013-2014 un trafic passagers en hausse de 3% contre +5% en 2012-2013.

La compagnie a précisé que les réservations pour les mois d'été à venir étaient supérieures aux attentes, tout en précisant que le prix moyen des tarifs des vols était "modeste". (Conor Humphries, Benoît Van Overstraeten pour le service français)