LEAD 1-Les dirigeants de Xstrata évincés de la tête de Glencore

jeudi 16 mai 2013 17h35
 

* Les actionnaires se sont opposés à la réélection de John Bond

* Eviction de trois administrateurs de Xstrata, démission d'un autre

* Tony Hayward, ex-DG de BP, nommé président par intérim (Actualisé avec éviction d'autres dirigeants)

LONDRES/ZOUG, Suisse, 16 mai (Reuters) - Tous les dirigeants du groupe minier Xstrata présents au sein du conseil d'administration du groupe issu de sa fusion avec le négociant Glencore ont été évincés jeudi, à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires.

Le président de Xstrata, John Bond, a lui-même échoué à obtenir sa réélection à la tête du nouveau groupe, à laquelle se sont opposés 81% des actionnaires, alors qu'il avait pourtant annoncé en novembre qu'il ne démissionnerait qu'une fois trouvé son successeur.

Tony Hayward, ancien directeur général de BP, doit désormais assurer la présidence intérimaire de Glencore Xtrata, ce qui marque son retour sur le devant de la scène, après avoir été très critiqué pour sa gestion de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique.

Selon une source qui a eu connaissance du dossier, un nouveau président sera désigné d'ici la fin de l'année.

L'action Glencore Xstrata a terminé en hausse de 0,93% à 336,9 pence alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières a avancé de 0,21%..

L'éviction de John Bond et de trois autres administrateurs issus de Xstrata, ainsi que la démission d'un quatrième, laisse le champ libre à Ivan Glasenberg, directeur général de Glencore, pour procéder à la restructuration du nouveau groupe.

La brutalité de leur départ était cependant inattendue et risque de susciter bien des interrogations sur la gouvernance d'un groupe dont 25% du capital est la propriété des dirigeants de Glencore.

Le négociant en matières premières avait déjà été critiqué en 2011, à l'époque de son introduction en Bourse, à la suite la nomination comme président de l'ancien légionnaire Simon Murray, une personnalité constestée à qui avait finalement succédé John Bond. (Clara Ferreira Marques et Emma Farge; Wilfrid Exbrayat et Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)