16 mai 2013 / 13:18 / dans 4 ans

ENCADRE-La Banque du Vatican va publier ses comptes

(Actualisé avec précisions §§10-11)

CITE DU VATICAN, 16 mai (Reuters) - La Banque du Vatican, régulièrement au centre d’“affaires” diverses, va lancer un site internet et publier son rapport annuel d‘ici la fin de l‘année pour améliorer son image, a annoncé son nouveau président, Ernst von Freyberg.

Ce dernier, nommé en février en remplacement d‘Ettore Gotti Tedeschi, limogé en mai 2012, a annoncé ces changements aux employés de l‘établissement, selon Radio-Vatican.

La banque a également engagé un cabinet d‘audit pour s‘assurer qu‘elle ne contrevient pas aux normes internationales concernant le blanchiment d‘argent. Radio-Vatican n‘a pas précisé le nom du cabinet de consultants.

L‘Institut pour les oeuvres de religion (IOR), nom officiel de la banque, est considéré comme l‘établissement le plus secret au monde, selon le magazine américain Forges.

Le Vatican essaie sans succès de se débarrasser de son image de place financière peu recommandable depuis la faillite frauduleuse de la banque italienne Banco Ambrosiano, dont l‘IOR était actionnaire, il y a plus de 30 ans.

Roberto Calvi, patron de cette banque et surnommé le “banquier de Dieu” en raison de ses liens avec le Vatican, avait été retrouvé pendu à Londres, au pont de Blackfriars.

En 2010, la justice italienne a gelé 23 millions d‘euros détenus par l‘IOR dans une banque italienne. Le Vatican avait dit à l‘époque que l‘IOR ne faisait que transférer ses propres fonds entre ses comptes en Italie et en Allemagne.

L‘argent a été à nouveau rendu disponible en juin 2011 mais l‘enquête est toujours en cours.

En juillet 2012, un rapport de Moneyval, une structure du Conseil de l‘Europe estimait que l‘IOR, tout en ayant progressé en matière de transparence financière, devait encore procéder à d‘importantes réformes pour respecter les normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et autres infractions financières. (voir )

Le Vatican, qui a promis des changements pour se mettre aux normes, présentera un rapport d‘étape sur les recommandations de Moneyval à la fin de l‘année, explique un responsable.

Quant aux comptes de la banque, ils seront certifiés par l‘autorité de régulation interne au Vatican, l‘Autorité d‘information financière (AIF), indique-t-on.

Ce mois-ci, l‘AIF a conclu un accord de partage d‘informations sur les transactions financières douteuses avec le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) américain pour “renforcer la coopération bilatérale dans les échanges d‘informations financières” avec les Etats-Unis. (Philip Pullella; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Eric Faye)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below