May 15, 2013 / 9:45 AM / 4 years ago

LEAD 1-HSBC accélère son programme de réduction des coûts

3 MINUTES DE LECTURE

* 14.000 suppressions supplémentaires de postes prévues

* Quelque $3 mds de réductions de coûts en plus par an

* Les coûts devraient baisser à 55% du CA (Actualisé avec précisions, analyste, graphique)

LONDRES, 15 mai (Reuters) - HSBC pourrait supprimer 14.000 postes supplémentaires dans le cadre de la prochaine phase d'un plan qui vise à dégager jusqu'à trois milliards de dollars (2,33 milliards d'euros) par an d'économies, en plus de ce qui était déjà prévu.

Le nouveau programme de réduction des coûts, qui porte jusqu'en 2016, a pour objectif de renforcer les capitaux et d'accroître les dividendes du groupe bancaire britannique.

Stuart Gulliver, directeur général du groupe, a cependant assoupli l'objectif initial de ramener les coûts à 52% du produit net bancaire, et compte désormais les abaisser à 55%.

Dans des diapositives accompagnant une présentation sur sa stratégie, la banque indique que son effectif pourrait reculer à 240.000-250.000 personnes entre 2014 et 2016, contre 261.000 fin 2012 et 254.000, une fois que les réductions de coûts précédemment annoncées seront entrées en vigueur.

Dans ses résultats annuels publiés le 7 mai, HSBC estimait ses effectifs à 254.000 personnes après la finalisation des cessions d'actifs en cours, soit une baisse de 46.000 depuis la prise de fonction de Stuart Gulliver début 2011. (voir )

"J'espérais que la bataille contre les coûts continue, mais le chiffre annoncé est plus important que ce que je pensais étant donné qu'ils ont déjà économisé quatre milliards de dollars", remarque Chris Wheeler, analyste pour Mediobanca. "C'est surtout la croissance du chiffre d'affaires qui va être l'objet du débat aujourd'hui."

Pour accroître ses ventes, HSBC compte se concentrer sur ses marchés les plus rentables en Asie, alors que la demande reste faible en Europe, et améliorer la collaboration entre ses différentes divisions.

La banque estime que les progrès réalisés dans la collaboration entre ses divisions ont accru de 900 millions de dollars son chiffre d'affaires entre 2011 et 2012 et peuvent encore l'augmenter de deux milliards d'ici 2016.

HSBC a confirmé son objectif de garantir un rendement des fonds propres d'au moins 12%, mais certains analystes estime ntque le groupe n'y parviendra pas d'ici la fin de l'année, ce à quoi Stuart Gulliver compte parvenir.

Vers 09h30 GMT, l'action HSBC perdait 0,19% à 745 pence à la Bourse de Londres. Depuis le début 2011, le titre a gagné 13%, alors que l'indice des valeurs bancaires a perdu 9%.

A ce prix, HSBC a une capitalisation boursière de quelque 210 milliars de dollars qui en fait la troisième banque mondiale derrière les chinoises ICBC et China Construction Bank et juste devant l'américaine Wells Fargo.

Graphique sur les résultats link.reuters.com/veh97t (Lawrence White et Steve Slater,; Julien Dury et Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below