UniCredit a renoué avec le bénéfice au T1

vendredi 10 mai 2013 14h49
 

MILAN, 10 mai (Reuters) - UniCredit, première banque italienne par les actifs, a fait état vendredi d'un retour au bénéfice à l'issue du premier trimestre 2013, grâce à une baisse des provisions pour pertes sur créances et à un solide résultat de trading.

UniCredit a annoncé un bénéfice net de 449 millions d'euros, entre janvier et mars, après une perte de 553 millions lors du précédent trimestre. Le résultat est bien supérieur au 156 millions du consensus d'analystes interrogés par le groupe.

Vers 12h40 GMT, l'action UniCredit gagnait 2,36% à 4,16 euros.

Le ratio 'Core Tier 1' de la banque, qui reflète était de 9,46% fin mars, contre 9,2% fin 2012, et monte à 9,64% en tenant compte de cessions récentes.

UniCredit est la première banque de dépôt italienne a publier ses résultats du premier trimestre dans un secteur affecté par des créances douteuses de plus en plus importantes, alors que la troisième économie de la zone euro est plongée dans sa plus longue récession depuis 20 ans.

La banque a toutefois bénéficié d'une baisse saisonnière de ses provisions pour pertes lors des trois premiers mois de l'année, après avoir mis de côté en 2012 près de dix milliards d'euros pour couvrir ses créances douteuses.

Ces provisions ont atteint 1,2 milliard d'euros entre janvier et mars, soit une baisse de 73% par rapport au dernier trimestre 2012.

UniCredit a annoncé que le flux de nouveaux prêts toxiques s'était ralenti pour le second trimestre de suite en Italie, même si la majorité des analystes s'attendent à ce que leur hausse continue jusqu'à la fin de l'année pour l'ensemble du secteur. (Silvia Aloisi, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)