LEAD 2-RBS-Londres pourrait vendre des parts à perte en 2014

vendredi 3 mai 2013 12h45
 

* Le désengagement de l'Etat pourrait débuter à la mi-2014-pdt

* Le contribuable s'y retrouverait à long terme-DG

* Premier bénéfice trimestriel en 18 mois

* L'action baisse fortement (Actualisé avec des citations, contexte, cours de Bourse)

par Matt Scuffham et Saad Elqersh

LONDRES, 3 mai (Reuters) - Royal Bank of Scotland a déclaré vendredi que l'Etat britannique risquait de subir une perte lorsqu'il commencerait à se désengager de son capital, éventualité qui pourrait se matérialiser dès l'an prochain.

De leur côté, des sources proches du gouvernement ont dit que Londres ne comptait pas céder des parts dans RBS ou dans Lloyds Banking Group dans l'immédiat mais qu'une vente était envisageable l'an prochain.

La décision sera fonction, entre autres facteurs, des performances boursières des deux banques et de la volonté ou pas de l'Etat de vendre éventuellement à perte, ont ajouté les sources.

Londres a injecté 45,5 milliards de livres (54 milliards d'euros) dans RBS pour la maintenir à flot durant la crise financière de 2008, moyennant 82% de son capital. Et pour l'instant, l'Etat doit composer avec une perte latente de 18,5 milliards de livres.   Suite...