May 3, 2013 / 5:23 AM / 4 years ago

LEAD 1-BNP assure que ses coûts sont maîtrisés, T1 en baisse

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec détails)

* Bénéfice net du T1 en baisse de 44,8% à E1.584 mlns

* PNB en hausse de 1,7% à E10.055 mlns

* Chute de 20% des revenus de BFI, résistance du "retail"

* Le plan "simple and efficient" sur les rails

* Lancement d'une offre numérique le 16 mai

PARIS, 3 mai (Reuters) - BNP Paribas assure que son plan de réduction de coûts est désormais bien engagé alors que le contexte économique européen reste difficile et mise sur le lancement imminent d'une nouvelle offre digitale pour augmenter ses dépôts.

La banque française a fait état vendredi d'un bénéfice net en baisse au titre du premier trimestre, pénalisée par une base de comparaison défavorable et par une chute de 20% de ses revenus dans ses activités de banque de financement et d'investissement.

Face à une conjoncture économique qui tarde à manifester des signes concrets d'amélioration, BNP met la dernière main à une nouvelle offre en ligne dont les contours devraient être dévoilés le 16 mai.

Des sources ont indiqué à Reuters ces dernières semaines que le groupe espérait fidéliser 25.000 clients d'ici à la fin de l'année et 500.000 d'ici à cinq ans (voir )

Pour maîtriser ses dépenses, la banque a annoncé en février le lancement d'un programme de réduction de coûts, "simple and efficient", qui prévoit des investissements de 1,5 milliard d'euros sur trois ans à compter de 2013, notamment dans l'informatique, pour simplifier ses opérations.

La banque, qui espère que ces dépenses permettront de dégager en retour des économies structurelles de deux milliards d'euros par an à partir de 2015, souligne dans un communiqué que le programme a fait l'objet d'un "démarrage rapide" au premier trimestre.

Sur les trois premiers mois de 2013, le résultat net de BNP Paribas recule de 44,8% à 1,584 milliard d'euros tandis que le produit net bancaire marque une augmentation de 1,7% à 10,05 milliards.

Les six analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient en moyenne un bénéfice net de 1,53 milliard d'euros et un PNB de 9,99 milliards.

Le premier trimestre de 2012 avait été marqué par une plus-value de 1,8 milliard d'euros liée à la cession d'un bloc de titres de la foncière Klepierre et par des conditions plus favorables pour l'activité de banque de financement et d'investissement du fait du lancement des opérations de refinancement (LTRO) de la Banque centrale européenne.

La division de banque de financement et d'investissement a vu ses volumes reculer au premier trimestre 2013. Ses revenus se sont contractés de 21,1% à 2,46 milliards d'euros.

Très surveillés, les revenus de la banque de détail ont résisté, affichant un repli limité de 0,8% à 3,99 milliards d'euros.

Plus tôt dans la semaine, Deutsche Bank et UBS ont publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. et

Voir aussi:

* Le communiqué: link.reuters.com/fyx77t

* La présentation: link.reuters.com/hyx77t

* L'interview de Jean-Laurent Bonnafé sur Reuters Insider: reut.rs/17zrVtA et (Matthias Blamont, Lionel Laurent, édité par Gilles Guillaume)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below