Orpea va créer des maisons de retraite médicalisées en Chine

mardi 30 avril 2013 08h29
 

PARIS, 30 avril (Reuters) - Orpea, qui a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 14% au premier trimestre, projette de franchir une nouvelle étape de son développement en s'implantant en Chine, où la prise en charge des personnes dépendantes reste très limitée.

Le spécialiste français de la prise en charge de la dépendance, qui s'est déjà implanté en Espagne, en Belgique, en Italie et en Suisse, précise mardi dans un communiqué qu'une filiale est en cours de constitution dans un pays qui fait face à un défi majeur du vieillissement de sa population.

Son objectif vise à développer progressivement des résidences médicalisées dans les grandes villes chinoises comme Shanghai ou Pékin.

En Chine, le nombre de personnes de plus de 60 ans va être multiplié par 2,5 d'ici à 2050, passant de 185 à 450 millions, dont 30% auront plus de 80 ans, indique Orpea, pour qui une part "significative" des besoins de prise en charge devra être assurée par des entreprises privées.

Le groupe français précise qu'il s'appuiera sur des équipes locales et qu'il s'adaptera à la culture et à l'environnement du pays, sur le plan des soins (médecine chinoise) comme sur celui des projets de vie adaptés aux habitudes des personnes âgées chinoises.

Il ajoute que des investisseurs locaux et internationaux ont déjà montré un "fort intérêt" pour l'accompagner, notamment pour les investissements immobiliers nécessaires.

Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires de 384,5 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 14%, pour une croissance organique de 7%. Ses activités en France pèsent encore pour 83% de son chiffre d'affaires. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)