Accor tente de rassurer ses actionnaires après l'éviction du PDG

jeudi 25 avril 2013 10h57
 

PARIS, 25 avril (Reuters) - Le nouveau trio provisoire à la tête d'Accor tente jeudi de convaincre les actionnaires que l'éviction de Denis Hennequin permettra d'accélérer l'amélioration de la rentabilité du groupe hôtelier.

L'arrivée à la vice-présidence du conseil de Sébastien Bazin, directeur général de Colony Capital Europe, l'un des deux actionnaires de référence du groupe avec Eurazeo, attise la colère des syndicats et des petits porteurs qui y voient une mainmise accrue des deux fonds qui détiennent ensemble 21,4% du capital. (Voir )

Philippe Citerne, devenu mardi le président non-exécutif du conseil dont il était auparavant le vice-président, a salué le "travail remarquable" réalisé par Denis Hennequin, suscitant des rires au sein des actionnaires réunis depuis 10 heures dans un hôtel Novotel parisien.

Lorsqu'il a mentionné les "perspectives de développement de carrière" au sein d'Accor, un actionnaire a lancé : "Ah oui ! on les voit !"

Denis Hennequin, qui n'était en poste que depuis 2010, avait succédé à Gilles Pellisson, lui-même évincé, tout comme son prédécesseur en 2005.

Face à la dégradation de la conjoncture en Europe et un ralentissement ailleurs, le groupe cherche à accélérer sa stratégie, en accentuant le développement dans les pays émergents et le haut de gamme, a expliqué Philippe Citerne.

Plusieurs dizaines de manifestants, essentiellement de la CFDT, premier syndicat du groupe, manifestaient devant l'hôtel où se déroule l'assemblée générale.

"Trois PDG en huit ans, l'impact humain de ces bouleversements est lourd", lit-on dans un tract distribué par la CFDT aux actionnaires. "Si la politique actuelle de découpage du groupe devait se poursuivre, elle conduirait à la catastrophe, c'est-à-dire à la disparition du groupe".

Syndicats et analystes craignent une scission des actifs immobiliers d'Accor, une stratégie déjà tentée en vain chez Carrefour par le fonds Colony, spécialiste de l'immobilier.   Suite...