VW-2013 sera une année dure mais du mieux au 2nd semestre

jeudi 25 avril 2013 10h21
 

HANOVRE, Allemagne, 25 avril (Reuters) - Volkswagen pense que 2013 sera une année rude mais il reste persuadé que la situation peut s'améliorer au second semestre grâce à une croissance persistante à l'étranger.

"Les mois à venir seront tout sauf faciles", a dit le président du directoire Martin Winterkorn jeudi, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle.

En dehors de l'Amérique du nord et de la Chine, toutes les régions souffrent "d'une incertitude souvent dense", a-t-il ajouté, observant que les grands marchés européens resteraient "extrêmement faibles" dans un avenir proche.

Pour autant, le premier constructeur automobile européen espère "gagner en vitesse" durant le reste de l'année et s'en tiendra à ses objectifs annuels "en dépit de toutes les incertitudes économiques", a poursuivi Martin Winterkorn.

VW a annoncé mercredi une chute de 26% de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, à 2,34 milliards d'euros, tout en confirmant son objectif d'égaler le bénéfice record de 2011 de 11,5 milliards d'euros et d'inscrire de nouveaux records pour les ventes et les livraisons. (voir )

"Que nous soyons dans une période prospère ou au contraire de vaches maigres, notre objectif n'en reste pas moins d'atteindre le plus haut niveau de l'industrie automobile d'ici 2018", a encore dit le président du directoire. (Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat pour le service français)