Volvo rate le consensus au T1, prévoit une hausse de la demande

jeudi 25 avril 2013 07h44
 

STOCKHOLM, 25 avril (Reuters) - Volvo a subi au premier trimestre une baisse bien plus forte que prévu de son bénéfice, une demande atone ayant fait tomber ses ventes en volume à leur plus bas niveau depuis la crise financière de 2008-2009.

Le groupe suédois, deuxième constructeur mondial de poids lourds, a enregistré sur janvier-mars un bénéfice d'exploitation de 482 millions de couronnes (56 millions d'euros) contre 6,24 milliards un an auparavant, alors qu'un consensus d'analystes interrogés par Reuters prévoyait un résultat de 2,02 milliards.

Volvo a toutefois précisé jeudi avoir observé une amélioration de la demande dans plusieurs marchés importants et il a annoncé une hausse inattendue des prises de commandes durant le trimestre.

Les commandes de poids lourds ont en effet augmenté de 11% au premier trimestre, alors que les analystes anticipaient un recul de 15%. (Niklas Pollard et Helena Soderpalm, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)