LEAD 1-Renault rattrapé par la dégradation du marché européen

mercredi 24 avril 2013 19h29
 

* CA -11,8% au T1, division automobile - 12,6%

* Prévision pour le marché européen en 2013 revue en baisse

* Des travaux au Brésil pèsent sur les ventes à l'international

* Amélioration en vue au T2 (Actualisé avec téléconférence et précisions)

PARIS, 24 avril (Reuters) - Renault a été affecté à son tour par la dégradation du marché automobile français et européen au début de l'année, certains de ses relais de croissance à l'international lui ayant fait défaut au premier trimestre.

Les ventes totales du groupe sont ressorties à 8,26 milliards d'euros, en baisse de 11,8%, reflet d'un contexte européen plus difficile qu'attendu. Le constructeur a du coup revu à la baisse sa prévision pour le marché européen et français, désormais attendu en repli de 5% en 2013, contre une fourchette précédente de -3 à -5%.

"Le marché européen est difficile et incertain, mais nous pensons qu'il n'est pas loin de toucher son point bas", a toutefois déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault, au cours d'une téléconférence avec les analystes.

Le groupe table ainsi sur une amélioration de ses ventes dès le deuxième trimestre grâce à une vague de lancements de nouvelles voitures, notamment Clio 4, Dacia Sandero et Renault Captur.

"Le planning de production au deuxième trimestre est en hausse sur un an et d'un trimestre sur l'autre, on peut donc attendre une amélioration de la production sur le trimestre en cours", a indiqué de son côté Dominique Thormann, directeur financier du groupe.   Suite...