CORR-AVANT-PAPIER-Accor-AG sous tension après l'éviction du PDG

mercredi 24 avril 2013 16h46
 

(Dans le 2e paragraphe prière de lire Sébastien et non pas Stéphane)

* L'arrivée de Colony à la direction irrite syndicats et petits porteurs

* Les craintes d'une scission des actifs immobiliers refont surface

* Les salariés invités à manifester ou à débrayer au début de l'AG à 10h

* Les petits porteurs appellent au boycott de l'AG

par Cyril Altmeyer et Dominique Vidalon

PARIS, 24 avril (Reuters) - Accor se prépare à une assemblée générale mouvementée jeudi après avoir débarqué mardi soir son PDG Denis Hennequin pour le remplacer par un trio provisoire, plongeant dans une phase d'incertitudes un groupe qui a usé trois patrons en huit ans. (Voir ]

L'arrivée de Sébastien Bazin, directeur général de Colony Capital Europe, l'un des deux actionnaires de référence du groupe avec Eurazeo, attise la colère des syndicats et des petits porteurs qui y voient une mainmise accrue des deux fonds qui détiennent ensemble 21,4% du capital.

Le quatrième groupe hôtelier mondial, qui fut jadis numéro un, devrait accélérer sa stratégie dite "asset light", visant à réduire progressivement la part de ses hôtels en location et en propriété, afin de développer la part des franchises et des contrats de gestion moins gourmands en capitaux.   Suite...