CORR-Richemont annonce un bond de 30% de son bénéfice net annuel

mardi 23 avril 2013 09h55
 

(Au §1, rétablit la mention manquante "par comparaison à l'exercice précédent à 1,54 milliard d'euros")

ZURICH, 23 avril (Reuters) - Richemont a déclaré mardi que son bénéfice net annuel avait bondi de près d'un tiers lors de l'exercice clos fin mars, par comparaison à l'exercice précédent à 1,54 milliard d'euros, à la faveur d'effets de change favorables.

En Bourse, le titre du groupe de luxe suisse gagne 5,7% à 72 francs à 07h35 GMT, alors que l'indice regroupant notamment les valeurs européennes du luxe avance de 1,2%.

A Paris, PPR gagne 1,9% et LVMH 1,4% et Hermès 1,2%. A Londres, Burberry prend 1,4%.

"Des taux de change favorables au 31 mars 2013 suggèrent une possible hausse du bénéfice net d'environ 30% par rapport à l'année précédente", précise Richemont, propriétaire notamment des marques Cartier et Montblanc.

Richemont a également dit que son chiffre d'affaires avait augmenté de 14% sur l'exercice et son bénéfice opérationnel de quelque 18%.

Le bénéfice net du groupe ressortirait donc à environ deux milliards d'euros, alors que les analystes financiers anticipaient 1,928 milliard selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires serait supérieur à 10 milliards d'euros, contre 8,87 milliards en 2011-2012 et 10,15 milliards attendus par les analystes.

"Le bénéfice net est meilleur que prévu et il est rassurant de constater qu'il n'y aura pas de mauvaise surprise au niveau du résultat d'exploitation", a estimé Patrick Schwendimann, analyste chez Zürcher Kantonalbank.

Richemont, qui avait dit en février que les ventes dans la région Asie-Pacifique avaient stagné en fin d'année 2012, publiera ses résultats annuels complets le 16 mai.

La semaine dernière, LVMH a annoncé un taux de croissance en nette décélération dans la mode et la maroquinerie au premier trimestre 2013, les performances de Louis Vuitton ayant notamment suscité des inquiétudes. et (Katharine Bart, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)