Imtech supprime 1.300 emplois, relève sa dépréciation allemande

mardi 23 avril 2013 08h29
 

AMSTERDAM, 23 avril (Reuters) - Le groupe d'ingénierie néerlandais Imtech, qui enquête sur des irrégularités liées à des projets polonais et allemands, a annoncé mardi la suppression de 1.300 emplois et la prise en compte d'une charge de restructuration exceptionnelle de 80 millions d'euros.

Imtech a en outre relevé sa dépréciation en Allemagne à 220 millions d'euros, contre 150 millions précédemment, ce qui oblige le groupe à recalculer son bénéfice pour 2011. La dépréciation en Pologne reste inchangée à 150 millions d'euros.

Gerard van de Aast, nouveau directeur général du groupe, a par ailleurs déclaré que d'anciens membres du personnel pourraient être l'objet de poursuites pour escroquerie et d'autres chefs d'accusations, en raison de leurs liens avec les irrégularités observées en Allemagne.

En Pologne, la dépréciation a été passée sur trois projets liés à un parc d'attraction - Adventure World - situé à Varsovie et un autre projet en lien avec des centrales électriques, également vers la capitale polonaise. (Anthony Deutsch, Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)