LEAD 1-STMicroelectronics-Perte due à la JV ST-Ericsson

mardi 23 avril 2013 00h30
 

(Actualisé avec des précisions)

22 avril (Reuters) - STMicroelectronics a publié lundi sa sixième perte trimestrielle d'affilée, affecté par les coûts liés à la fermeture de la coentreprise ST-Ericsson et par une demande de semiconducteurs faible en Europe.

Le spécialiste des semiconducteurs franco-italien a annoncé sinon un chiffre d'affaires stable au premier trimestre, à 2,009 milliards de dollars (1,538 milliard d'euros) contre 2,017 milliards un an auparavant.

Le C.A. est à peu près conforme aux attentes des analystes qui anticipaient en moyenne 2,02 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

La marge brute s'inscrit à 31,3% contre 29,6% un an plus tôt.

STMicroelectronics anticipe au deuxième trimestre un C.A. en hausse, d'un trimestre sur l'autre, de l'ordre de 3%, plus ou moins 3,5 points de pourcentage. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 2,13 milliards de dollars.

Le fondeur prévoit également sur cette période une marge brute de 32,7% environ, plus ou moins deux points de pourcentage.

Le spécialiste des semiconducteurs a également fait état d'une perte nette de 171 millions de dollars (19 cents par action), contre une perte de 176 millions (20 cents) un an plus tôt, qu'il attribue en grande partie à une part de 50% dans la perte d'exploitation et les coûts de restructuration de la coentreprise ST-Ericsson.

L'équipementier télécoms suédois Ericsson et STMicroelectronics ont annoncé en mars le démantèlement de ST-Ericsson, leur coentreprise dans les puces, ce qui se traduira par la suppression de 1.600 postes dans le monde. (voir )

STM a également annoncé lundi qu'il déciderait des dividendes trimestriels, et les distribuerait, sur une base semestrielle et non plus annuelle. Il proposera un dividende de 10 cents par action aux deuxième et troisième trimestres. (Eddie Chan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)