LEAD 1-Pernod-Le nouvel an chinois plus modéré en 2013

jeudi 21 mars 2013 17h29
 

* Confirme tabler sur une croissance à 2 chiffres en Asie sur 9 mois

* Le titre en baisse

PARIS, 21 mars (Reuters) - Les ventes de Pernod Ricard pour le nouvel an chinois ont été plus modérées qu'en 2012, a fait savoir jeudi le groupe, tout en confirmant tabler sur une croissance à deux chiffres en Asie sur neuf mois.

Zone clé pour le numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo, l'Asie comptait pour 41% de ses ventes et 46% de ses profits opérationnels au premier semestre, à fin décembre 2012.

En Chine, premier marché de Pernod après les Etats-Unis, les ventes progressent "à deux chiffres" après une hausse de 18% sur six mois, a indiqué jeudi le responsable de la zone Asie, Pierre Coppéré, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Ces déclarations ont pesé sur le titre en Bourse, qui perdait 4,5% à 95,45 euros en fin de séance, dans un marché en recul de 1,3%, mais aussi sur son concurrent Rémy Cointreau (-2,3%), très exposé au cognac en Chine.

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre le 25 avril.

Les ventes de Pernod en Asie ont progressé de 14% au premier semestre et le résultat opérationnel de 21%, grâce à ses ventes de cognac en Chine et de whisky en Inde.

Pernod Ricard revendique la place de numéro un en Asie sur le marché des alcools haut de gamme et celle de numéro un du cognac en Chine, avec une part de marché qu'il estime à environ 40%.

Célébré cette année au mois de février, le nouvel an chinois est crucial pour les grands acteurs du secteur, notamment pour leurs ventes de cognac haut de gamme très prisé dans le pays.

Pernod avait confirmé le mois dernier ses objectifs de résultats annuels, après un premier semestre marqué par d'importants effets de base défavorables et un plongeon de ses ventes en France. (voir ) (Dominique Vidalon, Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)