Auchan-Recul des résultats en 2012, la crise va encore peser

mardi 19 mars 2013 18h59
 

PARIS, 19 mars (Reuters) - Auchan, qui a vu son résultat net plonger de 19% l'an dernier et son résultat d'exploitation reculer de 3,4%, anticipe une année 2013 difficile en raison de la crise en Europe de l'Ouest.

Le distributeur non coté, contrôlé par la famille Mulliez, a publié mardi un chiffre d'affaires annuel en progression de 5,8% à 46,9 milliards d'euros, tiré par ses performances dans les pays émergents (Europe de l'Est, Chine et Taiwan) qui pèsent pour 33% de son activité et où ses ventes ont grimpé de 16,8%.

A l'inverse, elles ont reculé de 0,7% en Europe occidentale (hors France) où la consommation est morose, en particulier en Europe du Sud.

En France, elles ont gagné 2,2%, grâce notamment aux ouvertures de "Drive", ces points de retrait des commandes passées sur internet qui constituent une arme de gain de parts de marché pour les distributeurs.

Cependant, à magasins comparables et hors essence, les ventes totales du groupe ont limité leur progression à 1,2% l'an dernier.

En France, Auchan est parvenu à stabiliser les ventes de ses hypermarchés (+0,3%), son principal format, faisant mieux que ses concurrents Carrefour et Casino. Carrefour a vu les ventes de ses hypers reculer de 2,0% à données comparables et hors essence, et Casino a vu les siennes chuter de 6,7%.

Auchan fait cependant moins bien que le groupement d'indépendants Système U, dont les ventes ont progressé de 3,3% à surfaces constantes l'an dernier mais dont les formats sont plus diversifiés, notamment dans la proximité. (voir )

Leclerc, numéro deux derrière Carrefour, ne divulgue pas quant à lui l'évolution de ses ventes à surfaces comparables.

L'Ebitda d'Auchan a progressé de 6,9% à 2,54 milliards d'euros en 2012 grâce à la maîtrise des coûts mais le résultat opérationnel courant a accusé un repli de 3,4% à 1,3 milliard sous le coup de dépréciations d'actifs.   Suite...