March 13, 2013 / 7:04 AM / 4 years ago

LEAD 2-BioMérieux prudent après un recul en 2012, le titre chute

5 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice opérationnel 2012 à E235 millions, en baisse de 4,2%

* Bénéfice net à E134 mlns, -16,4%

* ROP courant 2013 estimé entre E255-270 millions

* Hausse du CA 2013 vue entre 3% et 5%, à change et périmètre constants

* Recherche de partenaires pour bioTheranostics

* L'action est la plus forte baisse du SBF 120 (Actualisé avec conférence de presse, commentaire d'analyste)

par Noëlle Mennella

PARIS, 13 mars (Reuters) - BioMérieux a annoncé mercredi qu'il continuerait à investir en 2013 tout en contrôlant strictement ses coûts, livrant des prévisions jugées prudentes après avoir raté le consensus en 2012 à cause d'éléments non récurrents.

L'an dernier, le spécialiste du diagnostic in vitro a été affaibli par la dépréciation de sa participation dans bioTheranostics, acquise en 2008 et aujourd'hui en difficulté financière. BioMérieux a annoncé qu'une recherche de partenaire extérieur était en cours pour la société américaine.

Pour 2013, qui sera "une année d'investissements" et de lancement de nouveaux produits, BioMérieux confirme prévoir une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5%, à devises et périmètre constants.

Un strict contrôle des coûts caractérisera aussi l'exercice dont le résultat opérationnel courant devrait être compris entre 255 et 270 millions, au regard de celui de 260 millions réalisé l'an dernier.

Le bénéfice net a baissé de 16,4% en 2012 à 134 millions d'euros (consensus ThomsonReuters de 170 millions) tandis que le résultat opérationnel a diminué de 4,2% à 235 millions (consensus de 264,7 millions).

"Les résultats 2012 sont décevants, puisqu'inférieurs à toute attente, mais beaucoup d'éléments non récurrents sont intervenus. Les objectifs ne sont pas très 'bullish' car les investissements qui seront réalisés pèseront sur les marges a court terme", commente Guillaume Cuvillier (Gilbert Dupont).

En Bourse, à 11h30, l'action BioMérieux s'inscrivait comme la plus forte baisse de l'indice SBF 120 avec un recul de 4,89% à 72,8 euros.

La valeur, qui a pris jusqu'à 11% entre fin janvier et mardi, a enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours (à 72,98 euros) pour tester un autre support technique situé autour de 72,25 euros. Elle est également sortie par le bas d'un canal haussier (73,8-77,7 euros).

Des Acquistions Possibles Dans Les émergents

BioMérieux dit avoir été soutenu par son expansion internationale, notamment dans les pays émergents.

Ainsi à 1.570 millions d'euros (+10%), son chiffre d'affaires 2012 a été réalisé à hauteur de 29% dans les émergents, dont les ventes ont crû de 17%.

Le groupe a réalisé ses propres objectifs financiers en dépit de l'environnement économique difficile qui a prévalu et s'est livré à une gestion "très stricte de ses coûts", a souligné Thierry Bernard, le directeur des opérations commerciales mondiales de BioMérieux.

L'entreprise compte légèrement accroître ses investissements de recherche-développement en 2013, à environ 11% de son chiffre d'affaires contre 10,7% l'an dernier, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Nous préparons le lancement de trois nouveaux et poursuivons notre expansion internationale en particulier en investissant dans les pays émergents. 2013 sera une année d'investissements", a-t-il dit.

BioMérieux, qui a ouvert des filiales au Viêtnam et en Malaisie l'an dernier, pense pouvoir en ouvrir d'autres en 2013.

Le groupe se dit même prêt à examiner toute opportunité d'acquisition stratégique si elle se présentait en Chine ou en Inde, notamment, mais Thierry Bernard précise qu'aucune communication n'est prévue à ce sujet pour l'instant.

S'agissant de bioTheranostics, qui développe des tests de biologie moléculaire dans le domaine des cancers, Thierry Bernard a indiqué que BioMérieux recherchait un investisseur principalement situé aux Etats-Unis.

"Nous avons des discussions extrêmement avancées. L'objectif de cette opération est de permettre à BioMérieux de se recentrer sur les maladies infectieuses et de permettre a bioTheranostics d'accélérer son développement", a-t-il dit.

* Le communiqué de la société :

r.reuters.com/hak66t (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below