GE s'inquiète des incertitudes budgétaires américaines

lundi 11 mars 2013 16h01
 

BOSTON, 11 mars (Reuters) - Les incertitudes politiques et budgétaires aux Etats-Unis pourraient pousser les entreprises à restreindre leurs investissements, s'inquiète Jeff Immelt, le directeur général de General Electric.

"Les Etats-Unis sont confrontés cette année à plusieurs tempêtes politiques : la situation budgétaire, la polémique sur le plafond de la dette et la réforme de la fiscalité. Nous craignons que cette incertitude n'impacte l'investissement", écrit-il dans sa lettre annuelle aux actionnaires de GE, dont Reuters a pu prendre connaissance lundi.

GE, le plus important conglomérat américain, est en revanche plus confiant pour sa croissance dans les pays émergents, qu'il s'agisse de la Chine, de l'Afrique ou du Moyen-Orient, ajoute-t-il.

Le premier fabricant mondial de moteurs d'avions et de turbines électriques fait de la hausse de son dividende une "priorité évidente" des prochaines années, indique en outre Jeff Immelt.

Il maintient par ailleurs son objectif de racheter des actions pour en ramener le nombre sous la barre des 10 milliards, soit le niveau d'avant la crise financière.

A Wall Street, l'action GE cède 1% à 23,52 dollars dans la matinée, alors que l'indice Dow Jones dont il est une des 30 composantes est quasi inchangé. (Scott Malone, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)