Vicat-Baisse des résultats, marché français toujours difficile

jeudi 7 mars 2013 19h06
 

PARIS, 7 mars (Reuters) - Le cimentier Vicat a publié jeudi des résultats 2012 en nette baisse, pénalisés par la faiblesse de l'économie française et l'impact des troubles politiques en Egypte, et s'attend à un environnement toujours difficile en France cette année.

Le groupe a également souligné qu'il mettrait l'accent sur le contrôle de ses coûts, notamment pour réduire sa dette, avant d'aborder "une nouvelle étape dans sa stratégie de développement international."

"En France, en 2013, le groupe s'attend à un environnement économique et sectoriel encore difficile, notamment au premier semestre, qui devrait entraîner une nouvelle baisse des volumes dans un environnement de prix favorable", explique Vicat dans un communiqué.

"En Egypte, dans un environnement sécuritaire qui restera probablement difficile et offrant peu de visibilité, le marché devrait néanmoins rester porteur en terme de volumes et évoluer dans un environnement prix plus favorable."

Vicat, qui réalise 62% de son chiffre d'affaires à l'international, a également indiqué que ses marchés suisse, italien, américain et turque devraient s'améliorer cette année.

Vicat a enregistré en 2012 un résultat net part du groupe de 129 millions d'euros (-21%) et un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 437 millions (-11%) pour un chiffre d'affaires - déjà publié- de 2,3 milliards (+1,2%).

Le groupe propose un dividende de 1,50 euro par action, identique à celui versé au titre de 2011.

Son endettement financier net s'établissait à 1,14 milliard d'euros à fin 2012, contre 1,08 milliard un an plus tôt.

L'action Vicat a clôturé jeudi à 44,90 euros à la Bourse de Paris, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de deux milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu près de 5%, après un gain de 6,7% en 2012.

Le communiqué : link.reuters.com/suk56t (Benjamin Mallet, édité par Matthias Blamont)