7 mars 2013 / 12:32 / il y a 4 ans

LEAD 1-Manitou et Haulotte chahutés après leurs résultats 2012

* Haulotte et Manitou publient des résultats inférieurs aux attentes

* Départ de deux dirigeants de Manitou, dont son DG

* Haulotte ne versera pas de dividende pour 2012

* Manitou perd 11%, Haulotte 4,7% (Actualisé avec Haulotte et précisions)

PARIS, 7 mars (Reuters) - Manitou et Haulotte sont tous les deux chahutés dans des volumes étoffés jeudi à la Bourse de Paris, les deux fabricants de nacelles élévatrices ayant fait état de résultats annuels inférieurs aux attentes du marché.

A 13h26, l'action Manitou recule de 11,06% à 12,14 euros dans des volumes représentant 10 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois et le titre Haulotte lâche 4,66% à 6,95 euros avec environ 3,0 fois ses volumes habituels. Au même instant l'indice CAC Mid & Small est stable (+0,03%).

Manitou se paye 13,8 fois ses résultats attendus sur les 12 prochains mois (PE) et Haulotte affiche un PE de 31,8, contre un peu plus de 11 pour le CAC Mid & Small, selon des données Thomson Reuters.

Manitou a confirmé sa vision d'un chiffre d'affaires et d'une marge opérationnelle stables cette année après avoir dégagé pour 2012 un chiffre d'affaires de 1,265 milliard d'euros (+12%) et un résultat net de 45,9 millions d'euros (+26%).

Le groupe a également a annoncé la démission de son directeur général, Jean-Christophe Giroux, et le départ de son directeur commercial et du marketing, Henri Brisse.

Gilbert Dupont a abaissé son conseil d'achat à alléger avec un objectif de cours ramené de 16,2 à 14,0 euros, le broker relevant une performance 2012 en deçà de ses attentes.

"Manitou publie des résultats annuels inférieurs à nos anticipations. L'objectif de marge opérationnelle, révisé à 4% contre 5% fin janvier à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires n'est pas atteint", souligne Portzamparc.

De son côté, Haulotte a prévenu qu'il ne proposerait pas de dividende au titre de l'exercice écoulé, qui s'est soldé par une croissance de 16% du chiffre d'affaires, à 355,7 millions d'euros, pour une perte nette ramenée de 9,0 à 7,5 millions d'euros quand le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un retour au bénéfice (+1,17 million d'euros).

La société a également dit discuter avec ses banques au sujet du non respect de certains ratios bancaires. Pour 2013, le groupe vise une croissance voisine de 10% de son activité et la poursuite de l'amélioration de sa marge opérationnelle.

La capitalisation boursière de Manitou recule désormais de 7% depuis le début de l'année, à 480 millions d'euros, tandis que celle de Haulotte progresse encore de 28%, à 217 millions d'euros.

Voir aussi:

Le communiqué de Manitou:

link.reuters.com/zah56t

La présentation de Manitou:

link.reuters.com/ceh56t

Le communiqué de Haulotte:

r.reuters.com/juh56t (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below