Standard Chartered-Bénéfice record de $6,9 mds en 2012 (+1%)

mardi 5 mars 2013 11h13
 

LONDRES, 5 mars (Reuters) - Standard Chartered a fait état mardi d'un bénéfice en hausse de 1% en 2012, suffisant pour établir un nouveau record mais juste en dessous des attentes.

Le résultat a été impacté par une amende que la banque a dû verser pour avoir enfreint les sanctions contre Iran mais il a été soutenu par ailleurs par une forte croissance en Asie.

La banque britannique a publié un bénéfice avant impôt de 6,9 milliards de dollars (5,3 milliards d'euros), contre 6,8 milliards en 2011. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de sept milliards.

StanChart a précié avoir embauché près de 2.000 personnes en 2012 et compte en employer autant cette année.

"Standard Chartered reste en croissance et nous maintenons notre stratégie en nous centrant sur les activités de base de la banque (...) sur des marchés que nous connaissons bien, avec des clients avec lesquels nous entretenons des relations approfondies", a dit le président du conseil d'administration, John Peace.

Les opérations en Chine et l'activité de banque de gros en Afrique ont dépassé le milliard de dollars de revenus pour la première fois, a-t-il ajouté.

Le groupe a bien démarré l'année et reste confiant pour 2013.

Standard Chartered a réduit de 7% ses bonus après une amende de 667 millions de dollars imposée par le régulateur américain pour avoir contourné les sanctions américaines en Iran et dans trois autres pays.

La banque versera un dividende de 84 cents par action, une hausse de 10,5% comparé à l'exercice précédent.

L'action Standard Chartered est en hausse de 2,78% vers 10h10 GMT à la Bourse de Londres, sous-performant l'indice européen des valeurs bancaires qui gagne 1,52%. (Steve Slater, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison)