Rusal réduit sa production après une perte en 2012

lundi 4 mars 2013 13h56
 

MOSCOU, 4 mars (Reuters) - United Company Rusal, le premier producteur mondial d'aluminium, a annoncé lundi qu'il réduirait sa production pendant au moins les trois prochaines années pour réduire l'offre excédentaire sur le marché.

Le groupe russe a accusé en 2012 une perte nette de 55 millions de dollars (42 millions d'euros) qu'il impute aux surcapacités de l'appareil productif dans un contexte de faiblesse de la demande.

Rusal, endetté à hauteur de 10,8 milliards de dollars après son acquisition au prix fort d'une participation dans Norilsk Nickel avant la crise de 2008, a vu sa capitalisation fondre de plus de 60% depuis son introduction à la Bourse de Hong Kong au début 2010.

Sa participation d'un quart dans Norilsk est aujourd'hui valorisée à 8,3 milliards de dollars, soit autant que la capitalisation boursière de l'ensemble de Rusal.

Le résultat avant impôts, intérêts, dépréciations et amortissements (Ebitda) a reculé de 63% en 2012, à 915 millions de dollars.

Rappelant que les prix de l'aluminium ont décru de 15,7% sur le London Metal Exchange (LME) en 2012, le groupe contrôlé par Oleg Deripaska a précisé qu'il réduirait sa production de 300.000 tonnes cette année et que cet effort serait maintenu jusqu'en 2015 au moins pour lutter contre les surcapacités du marché.

Rusal a produit 4,17 millions de tonnes d'aluminium l'an dernier, un chiffre peu changé par rapport à 2011 et qui a représenté 9% de la production mondiale. (Alessandra Prentice, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)