March 1, 2013 / 8:59 AM / 4 years ago

LEAD 3-France-Le marché automobile s'installe dans la crise

5 MINUTES DE LECTURE

* 15e mois de baisse d'affilée des immatriculations de voitures neuves

* Les marques Citroën, Renault et Ford à la peine

* Fiat et Volkswagen résistent, Dacia, Toyota et Hyundai en hausse

* Le CCFA abaisse sa prévision pour 2013 (Actualisé avec réunion à l'Elysée §§8-9)

par Gilles Guillaume

PARIS, 1er mars (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont à nouveau chuté en février, pour le 15e mois d'affilée, signe que la crise du marché reste structurelle en ce début d'année.

Il a été immatriculé le mois dernier dans l'Hexagone 143.366 véhicules particuliers, soit une baisse de 12,1% en données brutes, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

"On reste dans la tendance du mois dernier, le marché est toujours très sinistré", a commenté un porte-parole du CCFA. "La baisse s'installe, les Français et les étrangers reculent à peu près à l'identique, ce qui montre que la crise est toujours là."

En janvier, les immatriculations avaient déjà chuté de 15%, en données brutes et corrigées des jours ouvrables (CJO). Il faut remonter à novembre 2011 pour retrouver un mois de hausse du marché français d'une année sur l'autre.

Février ayant compté un jour ouvrable de moins que le même mois de 2012, la baisse en données CJO ressort à 7,7% le mois dernier.

Sur les deux premiers mois de 2013, le marché s'est contracté de 13,5% en données brutes, et de 11,5% en données CJO, ce qui a conduit le CCFA à revoir à la baisse vendredi sa prévision pour l'année.

Le porte-parole du Comité a dit attendre désormais le marché français en repli de 5% au mieux, alors qu'il l'espérait jusqu'ici stable d'une année sur l'autre. Ce nouveau pronostic est plus conforme à la fourchette de -3 à -5% qui fait actuellement consensus dans la profession. En 2012, les ventes de voitures neuves en France se sont effondrées de 14%.

La filière automobile a fait l'objet d'une réunion de travail à l'Elysée vendredi, en présence du président François Hollande, du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et des ministres de l'Economie et du Redressement productif, Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg.

Non décisionnelle, cette réunion a été l'occasion de parler de la filière, des deux principaux constructeurs français, PSA et Renault, et de faire un point d'étape sur le plan annoncé par PSA, a-t-on déclaré à la présidence.

Le Haut De Gamme Germanique N'est Plus épargné

Rares sont les constructeurs qui sortent indemnes du marasme, les Français baissant de 13,6% tandis que les marques étrangères reculent de 10,2%.

PSA Peugeot Citroën, en grande difficulté financière, a vu ses immatriculations chuter à nouveau de 15,5%, la marque Citroën (-22,2%) éclipsant de nouveau la relative résistance dont a fait preuve la marque Peugeot (-9,1%).

Avec une baisse limitée à 10,8%, le groupe Renault a fait mieux que le marché, mais uniquement grâce à sa marque low cost Dacia (+37,3% grâce à la nouvelle Sandero), alors que la marque au losange a trébuché à nouveau de 19,5% après son embellie de janvier.

A l'étranger, Volkswagen a pour sa part continué à résister, comme en 2012, mais vu néanmoins ses immatriculations baisser de 7,5% le mois dernier.

Tous les généralistes sont à la peine, mais Fiat (-11,8%) a mieux tenu que Ford (-33,4%) grâce à sa marque éponyme.

Dans le trio haut de gamme germanique, c'est la marque BMW qui a tiré son épingle du jeu en février (+2,1%) face à ses deux compatriotes Audi (VW) (-0,6%) et Mercedes (-8,5%), gagnés à leur tour par l'attentisme des clients.

"Cela prouve que lorsqu'un marché est durablement faible, tout le monde finit tôt ou tard par être touché", observe Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile.

"Mais bien que 2013 ait mal démarré, on pourrait avoir néanmoins un début de stabilisation des prises de commandes, et donc de la baisse du marché, au cours des prochains mois."

Deux groupes asiatiques se sont distingués le mois dernier: Toyota (+12,3% grâce aux lancements récents de la compacte Auris hybride et du nouveau monospace Verso) et la marque Hyundai (+24,3%).

Voir aussi :

Le communiqué du CCFA

link.reuters.com/nud46t

La présentation

link.reuters.com/pud46t (Gilles Guillaume, avec Elizabeth Pineau, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below