Steria-Résultats mitigés et prévisions floues plombent l'action

jeudi 28 février 2013 15h36
 

PARIS, 28 février (Reuters) - L'action Steria recule fortement jeudi à la Bourse de Paris dans des volumes étoffés, le marché sanctionnant des résultats 2012 jugés mitigés et le manque de prévisions chiffrées pour cette année de la part du groupe de services informatiques.

A 15h35, le titre recule de 8,67% à 12,75 euros, dans des volumes représentant plus du double de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, signant ainsi la deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120 (+0,05%) derrière CGG (-9,3%).

Steria a enregistré une croissance organique de 2,4% en 2012 de son chiffre d'affaires, à 1,83 milliard d'euros, et une diminution de 1,4 point, en données comparables, de sa marge opérationnelle, à 6,4%.

Le résultat net part du groupe a fondu de 35% l'an dernier, à 35,6 millions d'euros, plombé par une perte de sa filiale espagnole (-4,1 millions d'euros) cédée en novembre 2012 et la moins-value de cession nette d'impôt constatée à cette occasion (-10,8 millions d'euros).

"Il s'agit d'une publication mitigée de la part de Steria, les résultats du groupe étant une nouvelle fois pénalisés par des charges exceptionnelles importantes et une génération de FCF décevante", commente dans une note Aurel BGC.

Les analystes soulignent le manque de prévisions chiffrées du groupe, qui a dit viser pour 2013 une croissance organique de son chiffre d'affaires, une progression du taux de marge opérationnelle par rapport à 2012 et une génération de cash flow net (après dividendes) positive.

"La dynamique du groupe en 2013 sera pénalisée par la décroissance embarquée au Royaume-Uni et un effet de base élevé en France. Sur le plan de la rentabilité, Steria annonce viser une progression de sa rentabilité mais ne s'engage pas à renouer avec une MOA (marge opérationnelle d'activité, NDLR) de 7% comme le management avait pu l'annoncer lors de ses précédentes communications", observe Aurel BGC.

Le groupe, qui a dégagé un cash flow libre (FCF) négatif (-17,1 millions d'euros), proposera de verser un dividende de 0,2 euro au titre de l'exercice écoulé, contre 0,35 euro pour 2011.

Depuis le début de l'année, Steria voit sa capitalisation boursière diminuer de 10%, à 407 millions d'euros.   Suite...