LEAD 3-GDF Suez contraint de déprécier E2 mds d'actifs en Europe

jeudi 28 février 2013 14h37
 

* Bénéfice net récurrent pdg de E3,8 mds en 2012

* Résultat net pdg de E1,6 md, impacté par les dépréciations

* 90% des nouvelles capacités électriques dans les pays émergents

* Objectifs 2013 et 2014 confirmés, rebond attendu en 2015 (Actualisé avec conférence de presse)

par Gilles Guillaume

PARIS, 28 février (Reuters) - GDF Suez a été contraint de déprécier deux milliards d'euros d'actifs l'an dernier, surtout en Europe, et s'attend toujours à deux années encore délicates en raison de la crise avant un rebond de ses profits en 2015.

Le fournisseur français d'énergie a confirmé jeudi qu'il anticipait un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,1 et 3,5 milliards d'euros en 2013 comme en 2014, après 3,8 milliards réalisés en 2012 (+11%).

Le bénéfice net part du groupe a chuté de 61% en 2012, à 1,55 milliard d'euros, sous l'effet des dépréciations comptables liées au ralentissement du marché européen de l'énergie et à la faiblesse des taux d'utilisation des centrales à gaz.

"Le marché européen est en transformation profonde et nous souhaitons effectivement être très mobiles (...) les deux milliards d'ajustement de valeur vont nous y aider", a déclaré le PDG du groupe Gérard Mestrallet, au cours d'une conférence avec les analystes.   Suite...