GB-Centrica, résultats en hausse, les tarifs exaspèrent

mercredi 27 février 2013 10h21
 

LONDRES, 27 février (Reuters) - Centrica, dont la filiale British Gas est le premier fournisseur d'énergie des ménages britanniques, s'efforce de justifier la hausse de ses tarifs alors qu'il publie mercredi un résultat net en hausse au titre de l'exercice 2012.

L'opérateur a fait état mercredi d'un bénéfice par action en hausse à 27,1 pence, en ligne avec le consensus Thomson Reuters de 27,4 pence établi auprès de 21 analystes.

Interrogé mercredi sur les ondes de la BBC sur une hausse de 6% des tarifs alors que les ménages britanniques traversent d'importantes difficultés, le directeur général Sam Laidlaw a dit admettre que "c'est très difficile".

"Mais le point important est que pour continuer à éclairer et à assurer l'approvisionnement en gaz du Royaume Uni en toute sécurité, nous avons des engagements de 50 milliards de livres sur le gaz destiné à nos fournisseurs britanniques; impossible de faire ça si la société ne reste pas prospère", a-t-il ajouté.

Les six fournisseurs d'énergie en Grande-Bretagne ont augmenté leurs tarifs cet hiver, provoquant la colère des consommateurs.

Le Premier ministre David Cameron s'est emparé de la question et a promis de contraindre les opérateurs à appliquer aux ménages les tarifs les plus bas en octobre. L'Ofgem, le régulateur du secteur, a dévoilé la semaine dernière ses projets en matière de réglementation pour apaiser des consommateurs fort mécontents.

Centrica a par ailleurs annoncé le départ de Phil Bentley, directeur général de sa filiale British Gas.

L'opérateur a sinon fait état d'un bénéfice opérationnel en hausse de 14% à 2,74 milliards de livres (3,2 milliards d'euros environ), alors que les analystes tablaient en moyenne sur 2,61 milliards.

L'action perd 1,2% à 344,9 pence en matinée. (Lorraine Turner, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)