LEAD 4-Année de transition pour EADS, l'A350 surveillé de près

mercredi 27 février 2013 13h21
 

* Croissance "modérée" du C.A. prévue en 2013

* Ebit avant exceptionnels attendu à E3,5 mds contre E3,0 mds en 2012

* Résultats 2012 supérieurs aux attentes

* Forte hausse du titre

* Pas question de réactiver la fusion avec BAE (Actualisé avec conférence téléphonique analystes, cours)

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS/BERLIN, 27 février (Reuters) - EADS a annoncé mercredi tabler sur une nouvelle amélioration de sa rentabilité en 2013, portée par des livraisons record de sa filiale Airbus, le programme du futur long-courrier A350 demeurant le seul risque potentiel majeur du groupe.

La croissance du chiffre d'affaires du groupe européen d'aérospatiale et de défense devrait toutefois être "modérée" cette année, sous l'effet de la baisse des livraisons du très gros porteur A380, qui devra subir des réparations liées à des fissures découvertes sur ses ailes début 2012.

EADS, qui a bénéficié en 2012 d'un doublement de la rentabilité d'Airbus, table pour 2013 sur un bénéfice d'exploitation avant exceptionnels de 3,5 milliards d'euros, après un bond de 68% à 3,0 milliards en 2012, malgré des charges chez Eurocopter et Cassidian (défense et sécurité).   Suite...