26 février 2013 / 10:38 / il y a 5 ans

LEAD 1-BASF manque le consensus, baisse des marges

* Ebit du T4 à 1,79 md d‘euros, inférieur au consensus

* Croissance attendue en 2013 mais pas de rachat d‘actions

* Le titre perd 2,8%, sous-performant l‘indice Dax-30

FRANCFORT, 26 février (Reuters) - Le groupe chimique allemand BASF a publié mardi un béénfice d‘exploitation inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre 2012, en raison d‘une baisse de ses marges dans la chimie.

Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit), hors éléments exceptionnels, a progressé de 18% à 1,79 milliard d‘euros alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 1,86 milliard.

A la Bourse de Francfort, le titre BASF perd 2,76% à 72,94 euros vers 10h30 GMT, à comparer à un recul de 1,9% pour l‘indice Dax-30 des valeurs vedettes allemandes.

Lutz Grüten, analyste chez Commerzbank, relève une déception sur les résultats de la division de produits de performance, qui inclut la chimie pour le papier et le textile, peut-être en raison de retards dans les réductions de coûts.

BASF, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d‘affaires, a indiqué qu‘il pourrait s‘abstenir de racheter des actions cette année, préférant consacrer ses liquidités au développement de nouveaux produits ou à la modernisation de ses installations et équipements.

“L‘espace pour des rachats d‘actions est plutôt limité”, a concédé Kurt Bock, le président du directoire, dans un entretien accordé à Reuters TV.

Après les acquisitions récentes du norvégien Pronova (huiles de poissons) et de l‘américain Becker Underwood (protection des récoltes), le groupe n‘éprouve pas le besoin de nouvelles opérations de croissance externe, a-t-il ajouté.

Le chiffre d‘affaires du quatrième trimestre a augmenté de 9% à 19,6 milliards d‘euros, au-delà du consensus qui était de 18,83 milliards.

Pour 2013, BASF dit viser une hausse du chiffre d‘affaires et du résultat d‘exploitation dans tous ses segments d‘activité.

L‘entreprise propose un dividende de 2,60 euros au titre de 2012, soit trois centimes de plus que le consensus. (Ludwig Burger, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below