LEAD 2-Vivendi veut prendre son temps pour les cessions

mardi 26 février 2013 12h04
 

* Résultat net 2012 E2,86 mds avant éléments non-récurrents, E2,7 mds attendu

* SFR, en difficulté depuis l'arrivée de Free mobile, a pesé sur les résultats

* Pas de prévision pour 2013

* Le processus de revue stratégique "se poursuit" - directeur financier

* Les négociations sur la cession de GVT progressent même si Vivendi se dit "pas pressé de vendre"

* Après un début de séance en recul, le titre s'est retourné à la hausse (Actualisé avec précisions, commentaires président du directoire, cours de Bourse)

PARIS, 26 février (Reuters) - Vivendi a laissé entendre mardi que les négociations progressaient sur la cession éventuelle de sa filiale brésilienne GVT, tout en maintenant le suspens sur les décisions qu'il prendrait à l'issue de la revue de ses activités.

Lors de la présentation des résultats 2012, le groupe de télécoms et de divertissement, qui a engagé une réflexion sur sa stratégie pour tenter d'enrayer le plongeon de son cours en Bourse, n'a pas fourni de prévision chiffrée pour l'année 2013, mais a déclaré s'attendre à une conjoncture particulièrement difficile pour le marché français.

"Nous ne donnons pas de guidance annuelle pour l'ensemble du groupe et pour le dividende car il faut d'abord clarifier les options stratégiques et définir un périmètre plus stable pour le groupe", a déclaré son directeur financier Philippe Capron lors d'une conférence téléphonique.   Suite...