Technicolor a repris des couleurs en 2012

vendredi 22 février 2013 07h43
 

PARIS, 22 février (Reuters) - Technicolor a publié vendredi des résultats en hausse au titre de l'année 2012, tiré par le segment technologie et la division Maison connectée et prévoit pour 2013 une croissance de son Ebitda ajusté comprise entre 5% et 10%.

Le groupe spécialisé dans les technologies utilisées dans l'industrie du divertissement (cinéma, télévision, jeux...) a fait part d'un chiffre d'affaire à taux de change constant en hausse de 2,2% à 3,580 milliards d'euros et d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 512 millions d'euros, soit une marge de 14,3%, en hausse de 0,5 point.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un Ebitda de 502,45 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en hausse de 5,4%, à 3,64 milliards d'euros.

Les segments Technologie et la division Maison Connectée, qui inclut la fabrication de décodeurs, ont affiché en 2012 une croissance respective sur l'année de 13,5% et de 22,2% à taux de change constant.

Dans ce contexte, le groupe se dit dans un communiqué être en bonne voie pour réaliser son plan stratégique "Amplify 2015". Dans le cadre de ce plan, le groupe mise sur un désendettement "significatif" avec un objectif de ratio dette nette/Ebitda ajusté inférieur à 1,2 à l'horizon 2015, contre 2,4 en 2011.

A ce même horizon 2015, le groupe table aussi sur un Ebitda ajusté supérieur à 600 millions d'euros, contre 475 millions en 2011.

Cisco Systems, qui a publié la semaine dernière des résultats meilleurs qu'attendu pour le deuxième trimestre de son exercice 2012-2013, a dit viser pour son troisième trimestre fiscal une croissance de ses ventes de 4% à 6% sur un an, une marge opérationnelle hors exceptionnels comprise entre 26,5% et 27,5%. (Voir )

Technicolor approche désormais les 900 millions d'euros de capitalisation boursière, après un gain de près de 41% depuis le début de l'année.

A la Bourse de Paris, l'action Technicolor a clôturé jeudi en hausse de 0,74% à 2,71 euros, portant la capitalisation boursière du groupe à 909 millions d'euros. Depuis début janvier, le titre a pris plus de 42%. (Catherine Monin, édité par Cyril Altmeyer)