21 février 2013 / 06:49 / dans 5 ans

LEAD 3-Technip rassure sur ses perspectives après Saipem

* Nouvelle croissance du CA et des résultats en 2013

* Les marges devraient rester quasiment stables

* Saipem a averti fin janvier sur sa rentabilité

* Technip met en avant la diversité de ses projets

* Hausse du carnet de commandes et du dividende (Actualisé avec conférence de presse, cours de Bourse)

par Benjamin Mallet

PARIS, 21 février (Reuters) - Technip vise une nouvelle croissance de ses ventes et de ses résultats en 2013 après un exercice 2012 solide, annonçant ainsi des perspectives nettement meilleures que celles de l‘italien Saipem qui a lancé fin janvier un avertissement sur ses marges.

Le spécialiste français des équipements pétroliers et gaziers table pour sa part pour l‘exercice en cours sur une hausse de son chiffre d‘affaires de 11% à 16%, à un niveau compris entre 9,1 et 9,5 milliards d‘euros, et sur des marges quasiment stables.

Les ventes annuelles de sa division Subsea (infrastructures sous-marines) devraient à elles seules atteindre 4,3 à 4,6 milliards d‘euros, contre 4 milliards en 2012, avec une marge opérationnelle courante autour de 15%, contre 14,9% en 2012.

Le chiffre d‘affaires de l‘Onshore/Offshore devrait en outre s‘établir entre 4,7 et 5,1 milliards d‘euros, contre 4,15 milliards en 2012, avec un taux de marge opérationnelle courante compris entre 6% et 7%, contre 7,0% en 2012.

Saipem, numéro un des services pétroliers en Europe, a de son côté annoncé fin janvier que la rentabilité de ses contrats était nettement moins élevée que prévu et que ses perspectives pour 2013 n‘étaient pas brillantes.

Cette annonce a provoqué une lourde chute de la valeur boursière du groupe italien et, par effet d‘entraînement, une baisse de Technip. (voir )

“Ce qui nous différencie, c‘est que nous avons un large portefeuille de technologies, une très large présence sur les différents marchés et que nous travaillons très en amont avec nos clients pendant les phases conceptuelles”, a déclaré lors d‘une conférence téléphonique le PDG du groupe français, Thierry Pilenko.

“Nous avons été capables de construire un portefeuille de projets (...) vraiment diversifié, ce qui nous permet d‘avoir une bonne visibilité sur nos marges”, a-t-il ajouté.

MARGE CONFORME AUX ATTENTES

“L‘environnement économique reste extrêmement porteur, pratiquement dans toutes les zones du monde, en particulier dans l‘exploration-production”, a également souligné le PDG.

“On a dit ce qu‘on ferait, on a fait ce qu‘on a dit (...). Chez nous, il n‘y a pas de surprise.”

Technip a toutefois réaffirmé qu‘il resterait sélectif dans le choix de ses projets “afin d‘assurer leur bonne réalisation, à la fois pour (ses) clients et pour (ses) actionnaires”.

L‘action du groupe parapétrolier progressait de 1,2% à 79,9 euros à 12h35, affichant l‘une des rares hausses d‘un CAC 40 en baisse de 1,9%.

Elle accuse un recul de 8% depuis le début de l‘année - contre une chute de 30% pour Saipem - après une hausse de 19,6% en 2012, pour une capitalisation boursière de 9 milliards d‘euros.

Guillaume Delaby, analyste chez Société générale, a évoqué dans une note une prévision “très solide” pour 2013 qui devrait “calmer les peurs”.

Technip a enregistré en 2012 un résultat net part du groupe de 540 millions d‘euros (+6,4%), un résultat opérationnel courant de 822 millions (+15,8%) et un chiffre d‘affaires de 8,2 milliards (+20,4%).

Sa marge opérationnelle courante ressort ainsi à 10,0% contre 10,4% en 2011.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net part du groupe de 539 millions d‘euros, un résultat opérationnel courant de 794 millions et un chiffre d‘affaires de 8.041 millions, soit une marge de 9,9%.

Le groupe propose un dividende de 1,68 euro par action au titre de 2012, en hausse de 0,10 euro.

Son carnet de commandes atteint 14,3 milliards d‘euros, dont 6,0 milliards pour le Subsea, contre un total de 10,4 milliards à fin 2011.

* Le communiqué de la société :

link.reuters.com/xam26t (Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below