Espagne-Abertis étudie la possibilité de vendre ses aéroports

mardi 19 février 2013 13h21
 

MADRID, 19 février (Reuters) - Abertis étudie une éventuelle vente de sa division aéroportuaire dans le cadre de sa stratégie de diversification, a déclaré mardi Francisco Reynes, directeur général du groupe d'infrastructures espagnol.

La société, également présent dans les autoroutes et les télécoms, a précisé avoir fait appel à Citigroup et à AZ Capital pour passer en revue les options pour la division aéroportuaire, valorisée à quelque 900 millions d'euros par les analystes financiers.

"Nous sommes ouverts à tout", a dit à Reuters Francisco Reynes lors d'un entretien téléphonique.

Le président bolivien Evo Morales a annoncé lundi que le pays allait nationaliser une filiale locale d'Abertis qui gère les trois principaux aéroports du pays. (voir )

Abertis a également fait état d'une hausse de 0,2% de son résultat brut d'exploitation (Ebitda) 2012, à 2,46 milliards d'euros, le croissance du trafic autoroutier en Amérique latine compensant des reculs en Espagne et en France.

Pour l'année qui vient de commencer, Abertis a dit tabler sur un Ebitda de 3,1 milliards d'euros.

Vers 12h20 GMT, le titre Abertis avançait de 0,39% à 12,75 euros alors que l'indice regroupant les "utilities" européennes gagnait 0,55%. (Tracy Rucinski, Benoît Van Overstraeten pour le service français)