February 18, 2013 / 1:57 PM / 4 years ago

Dell,sans Michael Dell, publie mardi des résultats très attendus

4 MINUTES DE LECTURE

SAN FRANCISCO, 18 février (Reuters) - La publication des résultats trimestriels de Dell, mardi après la clôture de Wall Street, sera la première occasion pour les analystes de poser des questions aux dirigeants du groupe informatique depuis l'annonce de son rachat par son fondateur associé au fonds Silver Lake. Mais Michael Dell ne sera pas présent.

Michael Dell avait l'habitude de présenter lui-même les résultats du groupe à la communauté financière, mais il a décidé de s'abstenir cette fois compte tenu de son rôle dans l'opération annoncée le 5 février, a expliqué la semaine dernière un porte-parole de Dell.

Le rachat par endettement, d'un montant de 24,4 milliards de dollars, est la plus importante opération de capital-investissement depuis la crise financière, mais son prix est contesté par des actionnaires indépendants qui s'estiment lésés. (voir )

L'action Dell a perdu 40% de sa valeur depuis son plus haut de 2012. Le constructeur de PC souhaite se transformer en prestataire de services à forte valeur ajoutée pour les entreprises, mais entend conduire cette mutation en privé après son retrait annoncé de la cote.

Ses profits avaient reculé de 47% au troisième trimestre et une nouvelle érosion, tant du bénéfice que du chiffre d'affaires, est anticipée pour le quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires est ainsi prévu en baisse de 12% à 14,12 milliards de dollars, contre 16,03 milliards un an plus tôt, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice par action est attendu à 39 cents, contre 51 cents au dernier trimestre 2011.

Pas De Contre-Offre en Vue

Autrefois premier constructeur mondial de PC, le groupe texan a regressé à la troisième place et il peine à défendre ses parts de marché face à la concurrence asiatique, Lenovo en tête.

Malgré le lancement du nouveau système d'exploitation Windows 8 de Microsoft, les ventes de PC ont reculé pendant la période de Noël pour la première fois depuis plus de cinq ans, portant un coup supplémentaire à Dell dont les livraisons ont baissé de 21% en octobre-décembre 2012, à 9,48 millions d'unités, contre 11,97 millions un an plus tôt.

Microsoft est partie prenante de l'opération de rachat de Dell, avec un apport de deux milliards de dollars.

Selon un avis à la Bourse en date de jeudi, Michael Dell a accepté une décote de 2% sur sa propre participation - 16% du capital - afin de sceller l'accord avec Silver Lake.

Le fondateur et directeur général, qui avait informé dès août le conseil d'administration de sa volonté de retirer le groupe de la cote, a finalement accepté un prix de 13,36 dollars par action, au lieu de la somme de 13,65 dollars proposée aux autres actionnaires.

Cet effort consenti pour permettre d'augmenter le prix pour les autres actionnaires n'a pas satisfait deux d'entre eux, Southeastern Asset Management et T. Rowe Price, qui jugent que l'offre sous-évalue fortement le groupe.

Un vote des actionnaires est prévu en juin ou juillet, selon Dell. En attendant, le conseil d'administration a ouvert une période de 45 jours dite de "go-shop" au cours de laquelle il sollicite d'autres offres. Mais les analystes n'attendent pas de proposition concurrente compte tenu de la situation délicate du groupe. (Edwin Chan, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below