18 février 2013 / 09:01 / il y a 5 ans

LEAD 2-Bourse-Natixis bondit, dopé par sa restructuration

* Rachat pour E12,1 mds de certificats coopératifs d'investissement

* Distribution d'un dividende exceptionnel de E0,65 par action

* Amélioration de la rentabilité -analystes

* Le titre gagne 22,5%, au plus haut depuis juillet 2011

* Négociations exclusives avec Equistone pour vendre Meilleurtaux (Actualisé avec l'annonce de négociations sur Meilleurtaux)

PARIS, 18 février (Reuters) - L'action Natixis s'est envolée lundi, dans le plus gros volume de la Bourse de Paris, au lendemain de l'annonce de la réorganisation des liens capitalistiques de la banque avec sa maison mère BPCE (Banque populaire - Caisse d'épargne).

Le titre Natixis a terminé la séance sur un bond de 22,47% à 3,477 euros, signant de loin la plus forte hausse du SBF 120 (+0,19%), la valeur renouant avec ses niveaux de juillet 2011 dans des volumes représentant près de 14 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois.

Natixis et BPCE ont décidé une réorganisation de leurs liens capitalistiques qui passera par le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en numéraire, des certificats coopératifs d'investissement (CCI) que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires. (voir )

Les analystes ont salué une opération qu'ils jugent d'autant plus favorable pour les actionnaires de Natixis qu'elle donnera lieu à la distribution d'un dividende exceptionnel de deux milliards d'euros au total, soit 0,65 euro par action, en complément d'un dividende ordinaire proposé à 0,10 euro par action au titre de 2012.

Citigroup et Société générale sont ainsi tous les deux passés à l'achat sur la valeur à la suite de cette annonce, soulignant une amélioration de la rentabilité ou une diminution des craintes relatives aux fonds propres de l'établissement.

Cette opération "devrait augmenter de 40 points de base (pdb) la rentabilité des capitaux propres attendue pour 2014", estime dans une note SocGen, précisant que la perte de résultats liée à la déconsolidation des CCI devrait être partiellement compensée par la disparition de leur coût de portage.

"Cela devrait renforcer le niveau de fonds propres sous Bâle III : Natixis devrait profiter d'une diminution de 16 milliards d'euros des RWA (actifs pondérés du risque, NDLR) et d'une hausse de 800 millions d'euros des fonds propres 'core tier 1'", ajoute l'intermédiaire, qui a également relevé son objectif de cours sur la valeur de 3,1 à 4,2 euros.

Selon les calculs du broker, l'opération devrait se traduire par une amélioration de 120 pdb en 2015 du ratio de fonds propres "Common Equity" de Natixis, désormais valorisée 10,3 milliards d'euros en Bourse.

Le groupe BPCE a par ailleurs annoncé lundi être entré en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Equistone Partners (anciennement Barclays Private Equity) pour lui céder sa filiale Meilleurtaux spécialisée dans le courtage en crédit immobilier.

Voir aussi :

* INTERVIEW-Natixis prêt à une consolidation dans la gestion d'actifs (Alexandre Boksenbaum-Granier et Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below