France-DCNS affiche ses ambitions dans les hydroliennes

mardi 22 janvier 2013 16h41
 

* DCNS prend le contrôle d'OpenHydro

* Un prototype qui gît au fond de l'eau

* Des champs d'hydroliennes partout dans le monde ?

par Pierre-Henri Allain

RENNES, 22 janvier (Reuters) - Le groupe naval de défense DCNS a annoncé mardi une prise de participation majoritaire dans la société irlandaise OpenHydro, spécialisée dans les hydroliennes, pour réaliser à terme un chiffre d'affaire d'un milliard d'euros dans ce domaine.

Patrick Boissier, le PDG de la société de construction militaire contrôlée à 64% par l'Etat français et à 35% par Thales, a expliqué qu'il prévoyait d'investir 130 millions d'euros pour porter la participation de DCNS au sein du capital d'OpenHydro de 11% à 59,7%.

"L'ambition de DCNS est de réaliser un chiffre d'affaires annuel d'un milliard d'euros sur le marché de l'énergie hydrolienne à l'horizon 2025", a t-il indiqué lors d'une conférence de presse, précisant que la société allait dans les prochaines années "s'engager fortement dans le domaine des énergies marines renouvelables", hydroliennes, mais aussi éoliennes flottantes ou énergie thermique des mers.

Créé en 2004, OpenHydro compte aujourd'hui 90 collaborateurs et est l'un des leaders technologiques mondiaux sur le marché des hydroliennes, auquel s'intéressent également d'autres grands groupes comme Alstom ou Siemens.

"OpenHydro a aujourd'hui la technologie la plus mature et la plus prometteuse dans le domaine des hydroliennes", estime Patrick Boissier.   Suite...