17 janvier 2013 / 08:28 / il y a 5 ans

CORR-LEAD 1-Ahold-Ventes en hausse au T4, soutenues par Sandy

(Lire au paragraphe 6, nord-est et non nord-ouest)

* CA de E7,835 mds au T4 contre 7,84 mds prévu par les analystes

* Progression des ventes de 1,4% dans les magasins américains

* Hausse de 1,2% des ventes aux Pays-Bas

* L‘action en baisse dans les premiers échanges

BRUXELLES, 17 janvier (Reuters) - Le distributeur néerlandais Ahold a annoncé jeudi une hausse de 5,1% de ses ventes au quatrième trimestre, soutenues par les achats de précaution des consommateurs américains dans les jours précédant l‘arrivée de l‘ouragan Sandy aux Etats-Unis.

Le chiffre d‘affaires est ressorti à 7,835 milliards d‘euros, conforme aux attentes des 12 analystes qui tablaient en moyenne sur 7,84 milliards.

A titre de comparaison, les ventes avaient augmenté de 3,7% à taux de change constant au cours du troisième trimestre et avaient progressé de 3,0% sur les neuf premiers mois de l‘exercice 2012.

Ahold, propriétaire des enseignes Stop & Shope, Giant-Loandove et Giant-Carlisle aux États-unis et réalise environ 60% de ses ventes dans ce pays, a précisé qu‘elles avaient toutes gagné des parts de marché aux Etats-Unis.

Les ventes réalisées dans les magasins ouverts depuis plus d‘un an y ont grimpé de 1,4% l‘an dernier, hors carburants.

Concentrés dans le nord-est du pays, les supermarchés américains du groupe Ahold ont réalisé de meilleurs performances que leur concurrent belge Delhaize, plus présent dans les États du sud-est.

Aux Pays-Bas, les ventes du groupe Ahold ont augmenté de 0,2% durant les trois derniers mois de 2012, après une progression de 2,5% au trimestre précédent et de 1,5% sur la période allant de mars à juin.

Ahold explique la décélération du dernier trimestre en partie par la concurrence accrue à laquelle à dû faire face sa chaîne cosmétique Etos.

La principale marque de Ahold aux Pays-Bas, le numéro un des supermarchés Albert Heijn, a cependant gagné des parts de marché et le groupe a ouvert trois nouveaux magasins en Belgique, où il compte désormais 11 établissements.

Ses ventes ont par ailleurs chuté de 2,5% à périmètre comparable et hors carburant en République tchèque et en Slovaquie, en raison, principalement, d‘une hausse de la taxe sur la valeur ajoutée.

L‘action perd 0,43% à 10,45 euros dans les premières transactions. (Robert-Jan Bartunek, Nicolas Delame et Agathe Machecourt pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below