Le nouveau patron de Generali promet de mener "une révolution"

lundi 14 janvier 2013 09h07
 

LONDRES, 14 janvier (Reuters) - Le nouvel administrateur délégué de Generali Mario Greco s'est engagé lundi à augmenter d'un quart le résultat opérationnel du groupe dans le cadre de la nouvelle stratégie de l'assureur italien annoncée lundi à Londres.

Cette stratégie, qui prévoit une hausse de l'investissement sur les marchés à forte croissance - Europe de l'Est et Asie - et un meilleur contrôle des coûts, devrait aussi permettre au groupe d'augmenter le poids de la branche assurance non-vie, a-t-il dit.

Mario Greco a promis de réaliser un résultat opérationnel supérieur à cinq milliards d'euros, au lieu des quatre milliards prévus fin 2012, et de réduire les coûts de 600 millions d'euros sur trois ans.

L'assurance non-vie devrait représenter la moitié des bénéfices de l'assurance d'ici 2015, contre 35% actuellement.

Le nouveau plan stratégique vise aussi à améliorer la marge Solvency I, l'un des points faibles du groupe, à 160% contre 150-155% estimés par la société à la fin de l'an dernier.

"Generali aura un bilan plus solide et plus stable et assurera un meilleur rendement à ses actionnaires", a déclaré Mario Greco qui a été appelé en août pour redresser les comptes.

"Nous allons engager une révolution fondée sur la discipline, la simplicité et la concentration", a-t-il ajouté.

En tout début de séance, le titre Generali avançait de 0,21% alors que l'indice regroupant les valeurs de l'assurance européennes prenait 0,34%. (Lisa Jucca et Gianluca Semeraro, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)