Burberry confirme le ralentissement de ses ventes

jeudi 11 octobre 2012 09h03
 

* Ventes comparables +1% au T2 après +6% au T1

* Le ralentissement concerne surtout le Royaume-Uni et a chine

* Fin de l'accord de licence avec Interparfums

LONDRES, 11 octobre (Reuters) - Le groupe de luxe britannique Burberry, qui avait averti sur ses résultats le mois dernier, a confirmé jeudi le ralentissement de ses ventes en l'imputant à une moindre demande au Royaume-Uni et en Chine.

Burberry, célèbre pour ses imperméables, a par ailleurs confirmé le rapatriement de son activité de parfums et de produits de beauté au sein de son périmètre dans la perspective de l'arrêt de son contrat de licence avec le français Interparfums, annoncé en juillet (voir ).

Les ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an ont progressé de 1% seulement sur les trois mois au 30 septembre, deuxième trimestre fiscal du groupe, après une croissance de 6% sur les trois mois précédents.

Le 11 septembre, Burberry avait surpris les marchés en faisant état d'une croissance zéro sur les dix premières semaines du trimestre. L'avertissement avait fait plonger le titre de plus de 20% à la Bourse de Londres et ébranlé l'ensemble des valeurs européennes du luxe.

Sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires de Burberry ressort à 883 millions de livres (1,1 milliard d'euros), en hausse de 8% à taux de change constants. De 11% au premier trimestre, la croissance a ralenti à 5% au deuxième.

Dans son communiqué, le groupe précise que ses ventes sont restées solides à Hong Kong, en France et en Allemagne, mais ont ralenti au Royaume-Uni et en Chine.

Pour le deuxième semestre, Burberry prévoit une stabilité du chiffre d'affaires sur un an, et des revenus de licence à peu près stables également sur l'ensemble de l'exercice 2012/2013.

Dans les premiers échanges, jeudi, l'action Burberry bondi de 4,69 à 1.050 pence. (James Davey, Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame)