Les ventes de Toyota en Chine ont chuté de 49% en septembre

mardi 9 octobre 2012 08h39
 

PEKIN, 9 octobre (Reuters) - Les ventes de Toyota en Chine ont chuté de 48,9% en septembre par rapport au même mois de 2011, conséquence du sentiment anti-japonais dans ce pays après un différend territorial.

Toyota et ses deux partenaires chinois ont vendu au total 44.100 véhicules en septembre, a précisé mardi le porte-parole du constructeur à Pékin, Takanori Yokoi.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes n'affichent plus qu'une progression de 4,6%, à 640.200 véhicules.

Nissan, le constructeur nippon le plus impanté en Chine grâce à sa coentreprise avec Dongfeng Motor Group , a de son côté annoncé une baisse de 34,6% de ses ventes dans le pays en septembre (hors importations), à 88.249 véhicules, avec un repli de 0,4% sur les neuf premiers mois de l'année.

Les concessions automobiles et les voitures japonaises étaient l'une des cibles des manifestants chinois au plus fort des tensions avec le Japon à propos d'un groupe d'îles en mer de Chine orientale.

La baisse de la demande pour les voitures nippones a profité aux constructeurs étrangers. Le coréen Hyundai a ainsi vu ses ventes en Chine grimper de 15% en septembre, à 84.188 unités.

GRAPHIQUE:

* Ventes de voitures en Chine

link.reuters.com/nes23t (Fang Yan, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)