ST-Ericsson engage une banque pour étudier ses options-presse

mardi 9 octobre 2012 08h24
 

PARIS, 9 octobre (Reuters) - ST-Ericsson, la coentreprise en difficulté de STMicroelectronics et Ericsson , a mandaté la banque JPMorgan pour étudier ses options stratégiques, rapporte mardi le quotidien Les Echos, qui ne cite pas ses sources.

La société spécialisée dans le mobile souffre de la baisse de la demande de son important client Nokia et a accusé une perte opérationnelle l'an dernier.

Détenue à parité par le franco-italien STMicroelectronics et le suédois Ericsson, elle a annoncé en avril un plan de restructuration prévoyant notamment le transfert de certaines de ses activités à STMicroelectronics mais sans réussir à convaincre pleinement les marchés de sa capacité à se redresser. (voir et )

Selon Les Echos, la coentreprise, dont le siège est situé à Genève, a mandaté en août la banque d'affaires américaine JPMorgan afin d'étudier différents scénarios.

"Pour l'heure, aucune décision n'a été arrêtée mais l'objectif est d'atteindre une solution d'ici à la fin de l'année", écrit le quotidien.

Parmi les options à l'étude, figure la recherche d'un partenaire, une solution déjà évoquée par la direction de ST-Ericsson.

La vente de la société en plusieurs blocs ou encore la réintégration de certaines activités au sein des maisons mères font également partie des pistes envisagées, rapporte le journal.

ST-Ericsson et STMicroelectronics n'étaient pas joignables dans l'immédiat. Ericsson n'a pas souhaité faire de commentaires. (Gwénaëlle Barzic, édité par Véronique Tison)