Contentieux entre Lloyds et la FSA sur le dividende - Presse

dimanche 7 octobre 2012 18h25
 

LONDRES, 7 octobre (Reuters) - Un contentieux oppose Lloyds Banking Group et l'autorité de tutelle britannique du secteur financier concernant le projet de la banque de verser un dividende aux actionnaires, écrit le Sunday Times.

Sans citer de sources, le journal écrit que le directeur général Antonio Horta-Osorio veut verser un petit dividende en 2014, décision à laquelle la Financial Services Authority (FSA) menace d'opposer son veto car elle estime que la banque devrait préserver son capital pour mieux parer à la menace d'un éclatement de la zone euro.

Lloyds, dont l'Etat détient 40% du capital à l'issue d'un renflouement, veut reprendre le versement de dividendes le plus vite possible mais cela dépend aussi des conditions de constitution de fonds propres imposées par Bâle III.

"Nous avons touours dit que nous souhaiterions reprendre progressivement le versement de dividenes, lorsque la position financière du groupe et les conditions du marché l'autoriseront et après que les normes prudentielles de fonds propres auront été établies et respectées avec circonspection; de ce point de vue, nous travaillons de façon productive avec tous les régulateurs", explique Lloyds dimanche.

Londres a injecté 20 milliards de livres pour renflouer la banque en 2008. La reprise du dividende pourrait être le préambule au désengagement de Londres.

L'action LLoyds a terminé à 37,8 pence vendredi, impliquant que le contribuable doit compter avec une perte de l'ordre de huit milliards de livres actuellement.

(Matt Scuffham, Wilfrid Exbrayat pour le service français)