5 octobre 2012 / 15:53 / il y a 5 ans

LEAD 1-Dexia-La vente de Dexia BIL induit une perte de E199 mlns

* Precision capital détiendra 90% de BIL, le Luxembourg 10%

* Le montant de la transaction s'élève à E730 mlns

* La transaction réduira de E12 mds le bilan de Dexia (Actualisé avec précisions)

BRUXELLES, 5 octobre (Reuters) - Dexia, qui poursuit son démantèlement entamé l'an dernier, a annoncé vendredi avoir finalisé la cession de sa filiale luxembourgeoise, une transaction qui se soldera par une perte de 199 millions d'euros dans les comptes de la banque franco-belge.

L'établissement précise toutefois dans un communiqué que la perte liée à la vente de Dexia Banque Internationale à Luxembourg (BIL) avait d'ores et déjà été provisionnée dans ses comptes du premier semestre.

Sa filiale est désormais détenue à 90% par la holding Precision Capital, propriété de la famille qatarie Al Thani, et à 10% par le Grand-Duché de Luxembourg.

La perspective de voir Dexia essuyer une lourde perte liée à cette vente a alimenté les spéculations sur son besoin éventuel de trouver de nouveaux fonds.

La banque a déjà accusé une perte de 11,6 milliards en 2011 et une autre de 1,2 milliard sur les six premiers mois de l'année 2012.

Si Dexia venait à devoir lever de nouveaux capitaux, ils proviendraient probablement d'Etats garantissant actuellement ses emprunts: principalement la Belgique, la France, et dans une moindre mesure le Luxembourg.

Dexia ajoute néanmoins que la cession de Dexia BIL, qui a été réalisée au prix de 730 millions d'euros, allait lui permettre de réduire la taille de son bilan de 12 milliards d'euros.

Dans le cadre d'un plan de cession d'actifs, la banque a également bouclé fin septembre la vente de sa filiale turque Denizbank au russe Sberbank pour un montant de trois milliards d'euros.

Cette opération s'était déjà traduit par une perte de 1,2 milliard d'euros dans les comptes de Dexia. (voir )

L'action du groupe a été suspendue en cours de journée à la Bourse de Bruxelles où elle était auparavant indiquée en baisse de 4,55% à 0,21 euro.

Dexia attend toujours un feu vert de la Commission européenne pour parachever son démantèlement, feu vert jugé indispensable pour autoriser la création d'une nouvelle banque de financement des collectivités en France qui sera détenue par la Caisse des dépôts et La Banque postale. (Philip Blenkinsop, Nicolas Delame, Catherine Monin et Matthieu Protard pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below