3 octobre 2012 / 15:28 / il y a 5 ans

LEAD 1-Grèce-SocGen négocie la vente de Geniki à Piraeus Bank

* La SocGen ne détaille pas ses discussions avec Piraeus

* Le Crédit agricole négocie aussi la vente d'Emporiki (Actualisé avec précisions, contexte)

PARIS, 3 octobre (Reuters) - La Société générale a annoncé mercredi être entrée en négociations exclusives avec la banque grecque Piraeus Bank pour lui vendre sa filiale hellénique Geniki confrontée à de lourdes pertes dans le contexte de sévère récession en Grèce.

La banque française, qui n'a pas donné plus de détails sur les modalités de ces discussions, emboîte ainsi le pas du Crédit agricole qui a engagé lundi des négociations similaires avec le groupe grec Alpha Bank pour lui céder sa filiale Geniki. (voir )

Ce mouvement illustre le souhait des banques françaises de quitter la Grèce à un moment où les régulateurs exigent des grandes banques qu'elles renforcent leur solvabilité financière pour faire face à la crise.

Très exposées à la Grèce, elles cherchent dans le même temps à rassurer les investisseurs sur leur solidité financière alors que ces derniers redoutent toujours que la République hellénique ne soit à terme contrainte de quitter la zone euro.

"Société générale et Piraeus Bank annoncent aujourd'hui être entrés en négociations exclusives concernant l'acquisition potentielle par Piraeus Bank de Geniki Bank, filiale à 99,1% de Société générale", a indiqué la banque française dans un bref communiqué, confirmation des informations obtenues mardi par Reuters.

Deux sources proches de l'opération avaient déclaré lundi que les deux parties avaient trouvé un accord sur Geniki Bank.

Fin août, SocGen et Piraeus avaient fait savoir que leurs discussions étaient à un stade avancé.

La crise que traverse le secteur bancaire grec oblige les établissements bancaires étrangers à débourser parfois des milliards d'euros pour recapitaliser leurs filiales grecques et leur garantir les liquidités nécessaires à leurs besoins de refinancement.

Dans le cadre de la cession d'Emporiki, le Crédit agricole a ainsi fait savoir qu'il allait porter la recapitalisation de sa filiale grecque à hauteur de 2,85 milliards d'euros, et non plus seulement à 2,3 milliards.

Geniki a été reprise par la Société générale en 2004. La banque a perdu 66,3 millions d'euros au premier trimestre contre une perte de 98,6 millions d'euros sur la période comparable de 2011. Sa perte a été de 796 millions d'euros en 2011 et de 411 millions en 2010. (Matthieu Protard et Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below