August 28, 2012 / 6:58 PM / in 5 years

LEAD 1-Italie-L'Etat voué à entrer au capital de Monte de Paschi

5 MINUTES DE LECTURE

* MPS a perdu E1,6 md au S1, encore plus qu'attendu

* Probablement augmentation de capital souscrite par le Trésor

* Les modalités du soutien de l'Etat pas définies, dit la banque (Actualisé avec précisions, commentaire)

par Silvia Aloisi

MILAN, 28 août (Reuters) - L'Etat italien semble voué à prendre une participation dans Banca Monte dei Paschi di Siena (MPS), la troisième banque du pays, après les lourdes pertes subies par celle-i au premier semestre.

MPS, qui revendique le titre de plus vieille banque du monde, a été contrainte en juin de solliciter l'aide de l'Etat pour combler ses besoins de capitaux et respecter les règles de solvabilité imposées par les autorités européennes.

Le plan négocié avec le gouvernement de Mario Monti prévoit que le groupe vende pour 3,4 milliards d'euros d'obligations au Trésor afin de renflouer ses caisses mais qu'il ne commence à verser des intérêts sur ces titres qu'une fois redevenu bénéficiaire.

Mais s'il subit des pertes, il est censé émettre de nouvelles actions destinées à l'Etat. Selon une source financière, le gouvernement devrait ainsi prendre environ 3% du capital chaque fois que MPS sera dans l'incapacité de payer les intérêts dus sur les obligations.

Cette éventualité semble pratiquement assurée pour cette année au moins, la banque ayant subi au premier semestre une perte supérieure aux attentes de 1,62 milliard d'euros en raison de dépréciations de la survaleur et d'actifs financiers.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne une perte d'environ un milliard.

"Au-delà des dépréciations, c'est une banque qui perd de l'argent et les résultats opérationnels sont plutôt mauvais. Le revenu net d'intérêts est en baisse et la qualité des actifs se détériore", a commenté un analyste basé à Londres qui a requis l'anonymat.

L'ue Doit Fixer Ses Conditions

Les prêts aux clients ont diminué de 7,6% au premier semestre par rapport à l'an dernier tandis que dépôts et titres émis chutaient de 20%.

MPS affiche un ratio de fonds propres Core Tier 1 de 8,85% une fois prises en compte les 1,9 milliard d'euros d'obligations déjà vendues à l'Etat en 2009. Ces obligations, auxquelles doivent se substituer les nouveaux titres, sont incluses dans le montant global annoncé de 3,4 milliards.

L'administrateur délégué de la banque, Fabrizio Viola, a déclaré aux analystes lors d'une téléconférence qu'il ignorait les conditions d'émission de ces titres mais les analystes estiment que leur coupon devrait avoisiner 10%.

L'aide de l'Etat doit encore obtenir le feu vert de la Commission européenne et certains analystes estiment que Bruxelles pourrait imposer des conditions strictes.

MPS avait dévoilé en juin un plan de restructuration prévoyant la fermeture de 400 agences et la suppression de 4.600 emplois. Elle expliquait alors vouloir trouver de nouveaux investisseurs prêt à lui apporter jusqu'à un milliard d'euros de capitaux frais d'ici trois ans.

Une assemblée générale extraordinaire du groupe est prévue le 9 octobre.

Les difficultés actuelles de MPS s'expliquent entre autres par son exposition à la dette italienne, qui atteint 25 milliards d'euros, un poids proportionnellement supérieur à celui des autres grandes banques de la péninsule.

Le principal actionnaire de la banque est une fondation caritative ayant des liens étroits avec les dirigeants politiques de la région de Toscane. (avec Lisa Jucca, Tangi Salaün et Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below