Monte Paschi-Forte perte au S1, entrée de l'Etat en vue

mardi 28 août 2012 18h31
 

MILAN, 28 août (Reuters) - Monte Paschi di Siena, troisième banque italienne, a annoncé mardi une perte supérieure aux attentes de 1,62 milliard d'euros au premier semestre en raison de dépréciations de la survaleur et d'actifs financiers.

La banque, qui a déjà dû solliciter cette année l'aide du Trésor italien, devrait donc terminer l'année dans le rouge, ce qui conduirait alors l'Etat à prendre une participation dans l'établissement.

MPS a dévoilé un ratio Core Tier 1 de 10,8%, sans intégrer les nouveaux prêts consentis par l'Etat.

Si l'on prend en compte les obligations que la banque a vendues au Trésor en 2009, pour 1,9 milliard d'euros, le Core Tier 1 n'est plus que de 8,85%, en-dessous de l'objectif de 9% fixé par l'Autorité bancaire européenne pour s'assurer de la santé financière des banques.

MPS va vendre au Trésor un total de 3,4 milliards d'euros en obligations, dont 1,9 milliard d'euros de titres destinés à remplacer les obligations dites Tremonti émises en 2009.

Les termes de ces opérations n'ont pas encore été dévoilés, mais le décret gouvernemental autorisant l'aide précise qu'en cas de pertes, la banque devra céder des parts au Trésor sous la forme d'actions nouvelles. En outre, elle ne versera de coupons que si elle dégage des bénéfices annuels.

Selon des sources financières, l'Etat devrait prendre une participation de 3% dans MPS si elle termine l'année 2012 dans le rouge.

MPS a présenté en juin un plan de restructuration qui prévoit la fermeture de 400 agences et la suppression de 4.600 emplois. Elle compte également procéder à une augmentation de capital qui pourrait atteindre le milliard d'euros.

(Silvia Aloisi, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)