LEAD 1-Heineken-L'Europe a pesé sur les résultats au S1

mercredi 22 août 2012 15h14
 

BRUXELLES/SINGAPOUR, 22 août (Reuters) - La hausse des coûts de production et le recul des ventes en Europe ont pesé sur les résultats semestriels de Heineken, incitant le brasseur à chercher de nouveaux relais de croissance sur les marchés émergents.

Le numéro trois mondial de la brasserie a accusé une baisse de 4% de son bénéfice net avant exceptionnels à périmètre constant au premier semestre alors que les marchés anticipaient une hausse.

Le groupe a expliqué s'attendre à ce que le marché européen de la bière resterait sans relief au second semestre, soulignant la nécessité pour le brasseur d'accentuer son emprise sur les marchés à forte croissance, en Asie du Sud-Est notamment où il a engagé un bras de fer pour s'emparer du singapourien d'APB, également convoité par Thai Beverage. (voir et )

Le numéro trois mondial du secteur a récemment précisé avoir porté sa participation dans APB à 44,6% environ.

Copropriétaire d'APB depuis 1931, Heineken cherche à en prendre le contrôle afin de mettre la main sur l'une des dernières marques à forte croissance.

Cette prise de contrôle est d'autant plus vitale pour Heineken qu'il est actuellement très dépendant de sa présence sur le marché européen, en pleine stagnation.

De janvier à juin, le bénéfice d'exploitation du groupe a reculé à la fois en Europe de l'Ouest et de l'Est alors qu'il a progressé dans les autres régions.

Avant exceptionnels, le bénéfice d'exploitation a baissé à 705 millions d'euros, dans le bas de la fourchette de 703 à 789 millions que prévoyaient les analystes interrogés par Reuters. En moyenne, leur consensus donnait 737 millions d'euros.

Vers 13h15 GMT, le titre perdait 1,74% à 43,725 euros à la Bourse d'Amsterdam, sous-performant l'indice STOXX 600 Food & Beverage qui ne reculait que de 0,42%. (Nicolas Delame pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)